jeudi 5 avril 2007

La honteuse démagogie divisante du petit César

S'il y a une chose que je ne supporte pas en politique, c'est lorsqu'un homme utilise des raccourcis scandaleux pour faire passer ses adversaires pour des dangereux ennemis de la nation. C'est cette phrase stupide de George W. Bush qui disait que "ceux qui ne sont pas avec nous sont contre nous".

C'est ce que fait Sarkozy depuis longtemps. Mais là, dans la campagne, cela devient carrément honteux.

Ça avait commence par des sous-entendus, lorsqu'il était allé à Rungis "parler à la France qui se lève tôt", pour faire comprendre que lui était le candidat de ceux qui bossent, pas comme ces socialistes qui défendent les branleurs.

Ça a continué par sa réaction aux attaques de Royal et Bayrou sur son bilan comme ministre de l'Intérieur suite aux émeutes de Rungis. Sarkozy, qui n'a pourtant pas de quoi la ramener (les chiffres de la violence contre les personnes ne cessent d'augmenter), a le culot d'affirmer que ses adversaires "ont pris le parti des émeutiers et des fraudeurs", que "si certains sont du côté des fraudeurs, moi je suis du côté de tous ces honnêtes gens qui payent leur billet".

Ça continue encore, il y a quelques jours par cette phrase "Je veux dire aux Français qu’ils auront à choisir entre ceux qui aiment la France et ceux qui affichent leur détestation de la France" qui vient quelques minutes après cette phrase stupéfiante "Je suis de ceux qui pensent que la France n’a pas à rougir de son histoire. Elle n’a pas commis de génocide. Elle n’a pas inventé la solution finale". Nos voisins allemands apprécieront. Dire que, de tous les candidats, c'est le plus fervent partisan de l'Europe dans sa version actuelle (libérale).


Sarkozy se fait passer pour le candidat de "la France qui se lève tôt", des "honnêtes gens qui payent leurs billets", de "ceux qui aiment la France", en montrant du doigt une autre France, qui se lève tard, fraude et déteste la France, et qui serait défendue par ses adversaires. Quand il s'affirme être le candidat de la France honnête, il sous-entend que ceux qui ne voteront pas pour lui sont du côté des malhonnêtes.
Cela est tout simplement honteux.

J'ai déjà dit que je pensais qu'il y avait un "risque de dérive autoritaire si Sarkozy devient président". Ce genre d'interventions de Sarkozy me confortent dans cette crainte.

Votez pour une candidate qui veut rassembler tous les Français, pas un candidat qui nous divise en bons et mauvais Français.

9 commentaires:

  1. excellent article. Je me régale à chaque fois que je viens ici
    bienvenue sur : http://poly-tics.over-blog.com/

    RépondreSupprimer
  2. Bush le chrétien qui fait lire la Bible avant les réunions au sommet se rapproche avec son administration des passages du nouveau testament que les sectateurs auteurs des textes catholiques font dire au demi dieu Jésus le christ :

    celui qui n'est pas avec moi est contre moi.

    Ce qui n'est pas un message de paix. Mais l'identité juive affirmée.
    Bush affirme de cette façon l'identité qu'il souhaite des Etats Unis, qui n'en est pas la réelle pour tous les Américains. Bush et l'identité catholique de certains Américains.
    Nicolas Sarkozy et l'identité française de quelle secte ? Avec la commisiion machelon, son rapport prévoit le finacancement des lieux de cultes pour les sectes. Qu'ne est il il de Sarkozy et de son rapport à la guerre ? Ceux qui ne sont pas avec sont contre nous ?

    RépondreSupprimer
  3. Que vient faire le judaisme la dedans...

    RépondreSupprimer
  4. @ David

    Ote-moi d'un doute... que veut dire

    "Ce qui n'est pas un message de paix. Mais l'identité juive affirmée."

    Les Juifs seraient don contre la paix ? C'est ce que veut dire tes 2 phrases accolées...

    Quant aux élections : je ne voterai pas pour la "France des coquins et des copains". Pour ceux qui font tabasser un fraudeur de ticket à 1,40 € et amnistient ou s'auto-amnistient pour des fraudes portant sur des milliers d'€

    Toutes les lois votées, comme celle mal-nommée "prévention de la délinquance" laissent bien tranquilles les délinquants économiques.

    je suis dans l'obligation de voter utile (et ne suis pas la seule) contre l'extrême droite, qu'elle s'appelle Le Pen ou Sarko.

    RépondreSupprimer
  5. je me demande si l'electorat de sarkozy prend connaissance de son programme ? Je m'interroge sur le fait que ce même électorat n'a pas conscience du danger qu'il représente.

    RépondreSupprimer
  6. Bonjour, puis je solliciter l'hospitalité de votre blog pour populariser le message suivant ?

    Vous vous plaignez que les partis d'oppositions ménent une campagne bien fade contre le candidat sortant, le ministre de l'intérieur, successeur de Charles Pasqua. Vous craignez l'instauration de la chasse aux sorciéres dans les médias, la création d'un ministére de l'immigration et de l'identité nationale, la liquidation des services publics, les bas salaires pour tous ? La police avec trop plein de pouvoirs et la Justice à deux vitesses ?

    En bref, comme moi, vous vivez mieux sans Sarko ?

    Alors, internautes, dites le ! Je vous propose le théme, inutile de rajouter un logo de parti, il se veut unitaire et personnel! Bien entendu chacun peut le décliner à sa convenance: sur la recherche, le gaspillage énergétique, une France sans 4*4, que sais je encore. Les artistes soyez les bienvenus, vous pouvez travailler le graphisme, proposer des cliparts plus originaux, contribuer par votre talent à donner à cette campagne un impact maximum !

    la suite est ici : servez vous et faites passer !

    http://oui-europe.over-blog.com/article-6300985.html

    http://oui-europe.over-blog.com/article-6328644.html

    RépondreSupprimer
  7. Hey, je suis bien d'accord.

    RépondreSupprimer
  8. A Michael.
    Ce que le judaïsme vient faire dans le contexte de G.W.Bush, c'est que la chrétienté est une identité juive, donc judaïque. Nicolas Sarkozy qu'on a dit l'Américain, adepte de la secte catholique, emploi comme le dénonce Vinz, cette phrase du nouveau testament qui est une base du judaïsme, qui n'est pas avec moi est contre moi.
    Il y en a d'autres... je ne suis pas venu apporter la paix mais l'épée... Et ce ne sont pas des paroles d'un Jésus Christ inventé.

    A Caro.
    Si vous avez lu la Torah ou le dit Ancien testament vous avez lu les meours guerrières et tribales qui sont des fondements de la doctrine juive avec pour résulat les tensions que l'on retrouve sur une bonne partie de la planète jusqu'en Israël.
    Pour le reste de ce que vius avez écrit je suis d'accord avec vous quoi que extrême droite pour Nicolas Sarkozy et l'UMP est peut ëtre un peu décalé, ils ne sont pas nationalistes comme de Villiers et Le Pen.

    Bonne initiative Borneo.

    RépondreSupprimer
  9. David a dit un peu plus tôt:
    "Bush le chrétien qui fait lire la Bible avant les réunions au sommet"
    Je répondrais simplement à ça que si bush était chrétien il respecterait les 10 commandements :
    -Tu n’adoreras pas d'autres dieux (toutes les plus grandes stars, adoré par le fan, viennes des USA)
    -Tu ne te feras pas d’image, ni de représentation des choses qui sont dans les cieux (les cathédrales sont pleines de statue d’ange, même si nous en France on en a aussi)
    -Tu n'utilisera pas le nom de l'Éternel en vain (allons faire la guerre, Dieu bénisse l'amerique)
    - Tu ne travailleras pas le septième jour (on travaille tous les jours au USA)
    -Honore ton père et ta mère (Après la retraite les parent son juste bon à la maison de retraite : de plus historiquement l’Europe est la mère des USA)
    -Tu ne tueras point (peine de mort légalisée, guerre, massacre des indiens)
    -Tu ne commettras point d'adultère (on a tous entendu parlé de monica et bill Clinton)
    -Tu ne voleras point (les soldats américains se sont pourtant bien servi en Irak., et plus tôt dans l’histoire ils ont volé les terre des indiens, et la liberté des noirs.
    -Tu ne porteras pas de faux témoignage contre ton prochain (l’Irak n’avait pas d’armes de destruction massive).
    -Tu ne convoiteras pas la maison de ton prochain (ni les terre de ton prochain).

    Je voudrais simplement dire que moi je suis chrétien et que pour moi GW bush et tous sauf chrétien et N Sarkozy pareille

    Et lorsque christ a dit « celui qui n'est pas avec moi est contre moi », il ne disait pas avec dans le sens ‘être juif’ mais dans le sens ce croire en lui et en son message, qui n’est pas celui de nos deux hommes politique.
    Car, lorsqu’il a dit cette phrase, il a aussi dit « nul ne peu servir deux maître. Car il haïra l’un et aimera l’autre (…) vous ne pouvez servir Dieu et Mammon ». Mammon est le dieu de l’argent. Je crois que cette phrase s’adresse directement au président bush qui clame incessamment ‘God bless America’ et qui n’a pour seul politique ‘le profit’, ‘l’argent’ et ‘la vengeance’. Alors que Christ a dit de tendre l’autre joue, bush lui a décidé de faire la guerre.
    Alors ”NON ! GEORGE W BUSH N’EST PAS CHRETIEN”.

    PS : si ça vous intéresse, j’ai voté communiste au 1er tour et socialiste au 2ème.
    Parce que comme Christ, je croit qu’une vie humaine vos plus que tout l’or du monde.

    RépondreSupprimer

Modération des commentaires sur les articles de plus de deux semaines