Articles

Affichage des articles du mars, 2008

La Flandre s'enfonce dans l'ethnicisme linguistique

Hallucinant.
Les flamands (belges néerlandophones) avaient déjà supprimé les panneaux en français, afin de perdre leurs compatriotes francophones.
Certaines communes flamandes de la périphérie de Bruxelles (et non des moindres, comme Zaventem, où se situe l'aéroport de Bruxelles) voulaient déjà réserver la vente des terrains communaux, voire même la location d'une salle communale, aux néerlandophones, ce qui émeut jusqu'à l'ONU.

Mais là, les flamingants ont passé encore un stade dans la débilité ethniciste.
À Liedekerke, dans le Brabant flamand (relisez, si besoin, mon BHV pour les nuls), il s'agit carrément de réserver les "plaines de jeux" de la ville aux enfants qui comprennent le néerlandais, officiellement pour des raisons de sécurité.
Tu parles français ? Vas jouer ailleurs !

L'unité belge n'est plus aujourd'hui qu'une vaste mascarade. Comment deux nations peuvent-elles encore cohabiter si l'une fait tout pour discrimner l'autre ?

Nicolas Princen, suite

Image
Merci à Jérôme Hourdeaux, journaliste au nouvelobs.com, d'avoir cité ma note sur Nicolas Princen, ce qui fait grimper le nombre de visites sur mon blog.
Parmi ces centaines de visites, justement, une intéressante :

Un ordinateur du réseau de la présidence de la République. Cela faisait six mois que ce n'était pas arrivé (depuis que j'avais critiqué sarkozy.fr).
Au moins, ils sont au travail !

Nicolas Princen est un rigolo

On apprend que l'Élysée a recruté le jeune Nicolas Princen pour son pôle internet.
Son rôle ? D'après l'Élysée, contacté par le Post, "Il devra être une sorte de veille sur Internet, en surveillant tout ce qui fait buzz au sujet du président de la République. Outre la presse et les médias traditionnels, Nicolas Princen devra également surveiller les sites moins connus, les blogs... Bref, tout ce qui circule sur le Net".

Bon, ils le faisaient déjà un peu. Quand le nouveau elysee.fr était sorti, j'avais eu le droit, comme Valerio, Dagrouik, et certainement d'autres, à la visite d'une machine de l'Élysée sur mon article concernant ce changement.

Là, apparemment, Nicolas Princen va servir à cela : la surveillance élyséenne sur les blogs va s'intensifier grandement.

Qui est Nicolas Princen ? Écoutons sa présentation pour le site de campagne sarkozy.fr, l'an dernier.

Nicolas Princen
envoyé par sarkozyfr
Responsable de la chaîne "libre cours" …

2nd tour : live-blogging électoral local à 20h

Pour rejouer le live, cliquer sur la flèche verte !

Live-blogging électoral à 20h

Dès 20 heures je bloguerai dans l'interface ci-dessous.
Résultats et analyses à venir ;)

Cliquez sur la flèche verte pour revivre la soirée de liveblogging

Grenoble : évaluation des sites de campagne pour les municipales

Image
À l'occasion de la prochaine élection municipale à Grenoble, plusieurs sites de campagne sont apparus. Du bon et du moins bon. M'intéressant de près à la communication politique sur internet, j'ai évalué 4 d'entre eux : Grenoble 2008 avec Michel Destot (PS), Grenoble c'est vous (Fabien de Sans Nicolas, UMP), Grenoble Écologie Solidarité (Verts, ADES, Alternatifs), et GO Citoyenneté.

J'ai séparé l'évaluation en 2 grandes parties :

l'accessibilité : le site est-il utilisable et compréhensible par tout le monde (y compris ceux qui n'affichent pas les images, les feuilles de style, qui désactivent les scripts) ; l'information est-elle bien structurée, facilement atteignable, etc.la qualité du fond et de la forme : le site est-il original, fonctionnel, sobre, fourni, ouvert, etc.Pour l'accessibilité, j'ai utilisé les critères définis par Accessiweb. Pour le reste, la "qualité", je me suis pour cela inspiré de ce qu'apu faire Danie…

Suprême NTM - Le Grand Journal de Canal + - 13 mars 2008

Image
Reformation ? Sept ans que j'attends ça…

On est encore là, prêts à foutre le souk, et tout le monde est cord-d'a…

édit 13 mars :