Articles

Affichage des articles du avril, 2005

Camille - Attention renouveau !

Image
Cette jeune fille s'appelle Camille Dalmais. Elle a 26 ans. Elle a sorti un premier album en 2002, Le sac des filles, passé globalement inaperçu. En 2005 sort son deuxième album, Le fil, qui bénificie de critiques excellentes. Mais j'ai tendance à me méfier des chanteuses dont l'album est recommandé par France Inter et par Télérama, peur que ce soit un produit easy-listening formaté pour les bobos. Une très bonne critique dans Technikart m'avait fait retenir ce nom, mais sans plus.

J'aurais donc pu passer à côté. Mais une amie du net, Valérie, a commencé à me parler de Camille dans des termes très élogieux, séduite par les extraits que lui avait fait écouter une autre amie du net. Je l'ai ainsi vu évoluer au fil des jours : "tiens c'est pas mal Camille, j'aime bien","il me faut cet album","il est génial cet album","faut absolument que tu écoutes","je bosse et je m'arrête toutes les trente minutes écouter C…

Aquaplastics 2005

Image
Comment aider ceux qui n'ont pas accès à l'eau potable ?
Vous pouvez agir avec un simple clic quotidien sur www.aquaplastics.org. À chaque clic, 10 centimes seront reversés par l'industrie européenne des plastiques à l'ONG WaterAid, pour financer une action visant à fournir une eau et un système sanitaire sûrs et propres aux Éthiopiens. D'ici le 22 juin 2005, ils espèrent récolter 150 000 euros. Aujourd'hui, ils en sont à 85 000 euros.

Pétition pour la libération de Florence et Hussein

Image
Vendredi 15 avril, cela fera 100 jours que la journaliste de Libération, Florence Aubenas, et son guide Hussein Hanoun.
La mobilisation pour leur libération est très forte (actions : "1000 fanfares pour Florence et Hussein" le 12 mars, lâcher de 100 000 ballons samedi prochain, festival "rendez-nous leurs bobines !" tous les dimanches).
Vous aussi, agissez pour leur libération en signant la pétition sur le site de soutien à Florence et Hussein

Avec le temps - LÉO FERRÉ

Image
Léo Ferré. On se souvient tous de Jolie Môme et de Avec le temps, peut-être aussi de Ni dieu ni maître.
Difficile de commenter Avec le temps, ça s'écoute, ça ne se raconte pas ! Y a certains moments où quelques artistes arrivent à frôler la perfection, cela est le cas ici.
(et je fais une petite dédicace à Valérie qui adore cette chanson)

Avec le temps...
avec le temps, va, tout s'en va
on oublie le visage et l'on oublie la voix
le cœur, quand ça bat plus, c'est pas la peine d'aller
chercher plus loin, faut laisser faire et c'est très bien

avec le temps...
avec le temps, va, tout s'en va
l'autre qu'on adorait, qu'on cherchait sous la pluie
l'autre qu'on devinait au détour d'un regard
entre les mots, entre les lignes et sous le fard
d'un serment maquillé qui s'en va faire sa nuit
avec le temps tout s'évanouit

avec le temps...
avec le temps, va, tout s'en va
mêm' les plus chouett's souv'nirs ça t'as un' de ces gueule…

Toujours sur la ligne blanche - ALAIN BASHUNG

Image
Bashung. Difficile à présenter. Certainement le meilleur auteur rock français de l'histoire. Digne successeur de Gainsbourg (qui lui a d'ailleurs écrit quelques chansons dans les années 80) et digne prédecesseur de Miossec et de Noir Désir, ses textes sont d'une profondeur incroyable, et lorsqu'on prend le temps de lire entre les lignes, on y découvre toujours quelque chose, souvent des allusions très poétiques au sexe et à la passion amoureuse.
Comme vous connaissez certainement déjà Gaby oh Gaby, Ma petite entreprise, La nuit je mens, Madame rêve, Vertige de l'amour, Osez Joséphine, je voulais vous présenter un texte de Bashung peu connu, en tout cas que je ne connaissais pas avant d'acheter Climax, le best-of de Bashung sorti en 2000, que je vous conseille absolument.
Toujours sur la ligne blanche est extrait de l'album Roulette russe, sorti en 1979.

Mes yeux sont dans le miroir où je les ai laissés
Je me reconnais même plus sur les photos
Je comprends pas v…