Cristallisation

Ces derniers jours sont déterminants.
C'est maintenant que les indécis vont faire leur choix.

À mon avis, les dérapages répétés du petit César (gènes de la pédophilie et du suicide, une excessive anti-repentance), tous les dossiers qui ressortent (son appartement, ses actes en faveur de la scientologie, etc.) vont faire peur aux modérés indécis, tout comme ses discours pointant du doigt une France supposée être profiteuse.
Je l'ai déjà dit plusieurs fois sur ce blog, je considère qu'il y a un risque de dérive autoritaire si Sarkozy devient président. L'actualité récente me conforte encore plus dans cette idée, dans cette peur.
J'ai réellement peur de l'élection éventuelle de Sarkozy. Beaucoup plus que si cela avait été un autre candidat de droite. Et je pense que je ne suis pas le seul à avoir peur.

Je pense qu'il sera au second tour face à Ségolène Royal. Qu'entre la figure maternelle rassurante que represente la candidate socialiste, et la folie de Nicolas Sarkozy, les électeurs se reporteront davantage sur Royal. Ce n'est pas ce que disent les sondages actuellement. Mais les sondages sur le second tour n'ont guère de sens avant le premier tour, surtout lorsqu'on ne sait pas qui sera au second tour.

Commentaires

  1. Votez Bayrou, Sarkozy c'est un foireux.

    Sarkozy est passé à Meaux dans sa salle des fêtes, puis avant a Beauval, une ensemble de bâtiment que l'on ne peut pas qualifier de banlieue ou alors Meaux est une ville de banlieue, parisienne certes.

    RépondreSupprimer

Enregistrer un commentaire

Modération des commentaires sur les articles de plus de deux semaines

Posts les plus consultés de ce blog

Les éditorialistes menteurs : Colombani sur Sanders

Karoutchi et les amalgames au fascisme et à Vichy

Get A Kool, un festival raté