mardi 8 janvier 2008

Sophia Chikirou, de Fabius à Sarkozy

J'ai, par le passé, parlé en termes flatteurs de Sophia Chikirou, jeune militante socialiste, laïque affirmée, diplômée de l'IEP Grenoble, et qui fut membre du Conseil national du PS et de l'équipe de campagne de Laurent Fabius (pour les primaires socialistes en 2006).
J'en étais resté à sa candidature dissidente aux dernières législatives comme suppléante de Michel Charzat (alors que Chikirou avait la légitimité pour elle, le PS avait imposé George Pau-Langevin) dans la 21ème circonscription de Paris (20e arrondissement), qui a mené à son exclusion.

C'est donc avec une certaine stupéfaction que j'ai appris que Sophia Chikirou a rejoint Gauche Moderne, le parti sarkozyste de gauche de Jean-Marie Bockel. Pire encore, elle sera, au nom de l'ouverture, vraisemblablement numéro 2 sur la liste UMP menée par Jean-Claude Beaujour dans le 20ème arrondissement de Paris. À noter que Charzat, le maire sortant de l'arrondissement, également exclu du PS, emmènera lui aussi une liste dissidente.

Et oui, c'est bien la même Sophia Chikirou qui, en avril dernier, publiait une tribune dans Libération dans laquelle elle critiquait la direction du PS et la campagne de Ségolène Royal, comme pour chercher à comprendre Éric Besson, mais terminait en expliquant ce qui la différenciait de lui : "je suis socialiste, profondément socialiste et je veux la victoire de mon camp, la gauche". Elle a depuis suivi le même chemin de Besson : du PS à la gauche sarkozyste.

Une chose est claire : Chikirou a fait passer son destin personnel avant ses idées.
L'auteur de Ma France laïque fait désormais partie de la "majorité d'ouverture" de Nicolas Sarkozy, celui qui veut une "laïcité positive", plus favorable aux religions. Elle est passée de Fabius, très critique envers Blair, au parti de Bockel, le principal promoteur de Blair en France.

Il s'agit donc d'une grande déception.

5 commentaires:

  1. ma veritable deception vient du ps, c'est le ps plus precisement sa direction (delanoe, hollande) qui en voulant imposer leurs poulains, ont contribué a ce delitement. Sophia est une femme de gauche et de valeur, et le ps a merdé en la virant

    RépondreSupprimer
  2. Pour moi, les gens qui ont de vraies valeurs de gauche n'auraient pas dû se précipiter dans les bras des équipes de Sarkozy, emblême de l'antisocial, de la destruction des services publics, de la sécurité sociale, du code du travail, de la chasse aux étrangers, de la chasse aux pauvres soit disant tricheurs ...

    Ces vestes retournées n'ont plus rien à faire avec la gauche.

    RépondreSupprimer
  3. Le PS vient de virer une vingtaine de militants et d'élus PS de valeur à Nice, et c'est pourtant pas demain la veille qu'on ira chez Sarko, loupblanc! ;)

    RépondreSupprimer
  4. Je regrète son choix. Mais je le comprends un peu, il y avait deux camps dans le XXième et elle s'en prenait plein la gueule. Qu'elle rendait bien. La direction du ps a coupé dans le vif et l'a viré. Amertume, rencoeurs, elle a fais le choix qu'on connait.

    RépondreSupprimer
  5. Bonjour,
    Maintenant, on la voit beaucoup dans l'entourage de Jean-Luc Mélenchon. Elle était même présente sur le stand du Parti de Gauche à la fête de l'Humanité... Ce n'est plus une femme politique mais une gymnaste ;) la Nadia Comaneci de la politique lol
    Bonne journée,
    Al

    RépondreSupprimer

Modération des commentaires sur les articles de plus de deux semaines