Le PS cantonne-t-il ses "minorités" à l'immigration ?

Quand Malek Boutih a rejoint la direction nationale du PS, il a été nommé "secrétaire national aux questions de société", chargé des problèmes de racisme, d'immigration (il écrira un rapport "Une nouvelle politique de l'immigration") et de lutte contre le sida et les toxicomanies.

George-Pau Langevin, qui avait été désignée par le parti candidate aux élections législatives au nom de la représentation des noirs de France, tout juste élue députée de Paris, fait partie du "cabinet fantôme" des députés socialistes chargé de répliquer au gouvernement. Elle est en charge de l'immigration et du co-développement.

Nul doute qu'après avoir été à la tête de SOS Racisme pour le premier, à celle du MRAP pour la seconde, Boutih et Langevin soient très compétents dans le domaine du racisme et de l'immigration.
Cependant, je trouve plus que regrettable qu'à une époque où la droite nomme une arabe Garde des Sceaux et numéro 7 du gouvernement dans l'ordre protocolaire, le principal parti de gauche en soit encore à cantonner ses "minorités" aux sujets d'immigration et de banlieue.

Le PS semble encore croire pouvoir s'assurer le vote des immigrés simplement avec sa filière anti-raciste (SOS Racisme, Ni putes ni soumises) et ne juge toujours pas nécessaire de mettre en avant des militants issus de minorités sur d'autres sujets que ceux liés à l'immigration et à la banlieue.
Un exemple ? Sophia Chikirou. Ce que met en avant cette jeune française d'origine kabyle, c'est la défense de la laïcité : elle y a consacré un livre, "Ma France laïque". Il était prévu, qu'au nom de la diversité, le candidat dans la 21ème circonscription de Paris à la succession du député PS Michel Charzat soit être une femme issue des "minorités". Militante dans cette circonscription, Chikirou était donc la candidate idéale. Mais elle était proche de Charzat et fabiusienne (elle était dans l'équipe de campagne de Fabius), ce qui ne convenait ni à Delanoë le maire de Paris, ni à la direction du PS qui, au nom de la "diversité dans la diversité" a imposé une candidate bien plus docile vis-à-vis de la tête du parti : George-Pau Langevin.

Est-il normal qu'il n'y ait aucun député d'origine arabe à l'Assemblée Nationale, alors que les Français d'origine arabe représentent 10% de la population ? Certainement pas.

Il y avait évidemment moyen de faire élire des candidats bien plus représentatifs de la diversité française, en les faisant émerger un peu partout dans les sections socialistes. Mais le PS a préféré traiter la question en imposant aux militants les candidats "minorités", voire même les parachuter, ce qui n'a pas aide pas pour légitimer une candidature. En fait, il y aura un problème tant que le PS traitera ses arabes et ses noirs comme des "minorités" et pas comme des militants comme les autres.

Commentaires

  1. ça me rappelle le cantonnement des femmes aux affaires familiales, à l'enfance etc... Ce fut très long pour en sortir, espérons que ce le sera moins pour les "minorités" (mais c'est mal barré).

    RépondreSupprimer
  2. khaled(loupblanc)3 juil. 2007 à 16:32:00

    bsahtek, vinz.

    RépondreSupprimer
  3. khaled (loupblanc)3 juil. 2007 à 16:46:00

    bsahtek veut dire pour ceux qui ne le savent pas : felicitation.
    donc felicitation, vinz pour cet article

    RépondreSupprimer
  4. Salut VinZ et bravo pour ce que tu écris ,c'est tjs pertinent et perspicace.

    Juste pour remettre les choses à leur place : Mlle Chikirou comme tu l'avais écrit, est française d'origine kabyle et à ce que je sache elle n'a donc pas à être assimilée à une "arabe"... n'est-ce pas ? puisqu'elle est d'origine kabyle et les Kabyles ne sont pas des arabes, ils sont les premiers habitants de l'afrique du nord et les arabes qui y sont arrivés en l'an 700 de disgrâce ne font que les coloniser jusqu'à nos jours... comme s'étaient cassés les dents d'autres colons, les Français (de 1830 à 1962).

    Voilà c'était juste pour rappeler cette évidence historique : les Kabyles sont des Kabyles et les Arabes sont des Arabes.

    RépondreSupprimer
  5. khaled (loupblanc)9 juil. 2007 à 10:07:00

    purée mak, qu'est ce que t'es perspicace, mais,... tu t'es pas dit que justement, puisque les arabes sont en afrique du nord depuis 700 ans apres JC, y'avait il des petits melanges la bas et qu'il n'y avait peut etre plus d'arabe ou de kabyle au sang pur. un exemple, moi, je suis berbere (shleu) mais j'ai aussi des ancetres arabes et quelque uns noirs, eh ouais, c'est possible mak. physiquement, rien ne distingue les berberes (au sens large: kabyles, shleus, rifains etc..) des arabes, et que l'enjeu n'etait que culturel(tradition, langue etc..)
    voila, c'etait juste pour rappeler cette evidence historique : le melting pot a bien eu lieu en afrique du nord (comme partout ailleurs).

    RépondreSupprimer
  6. et qu'est ce qu'il reste des cultures touaregs, kabyles, berbères ? La secte islamique à quasiment effacé ces patrimoines culturels. L'islam a opéré comme les colonies françaises. Et aujourd'hui se sont des descendants de colonisateur, qui en tant qu'individus on ne peut reprocher le présence en Afrique de Nord, mais pour lesquels on peut reprocher la persistence de vouloir imposer l'islam partout comme une évidence.

    RépondreSupprimer
  7. Davis : dire que les cultures berbères sont quasi-disparues, ou que les Arabes d'Algérie veulent imposer l'islam, je trouve ça erroné.
    C'est le gouvernement algérien qui essaye d'arabiser et d'islamiser le pays, ce ne sont pas les peuples…

    RépondreSupprimer
  8. khaled (loupblanc)11 juil. 2007 à 11:57:00

    ouais , faut pas abuser, pendant que tu y es,david, reproche aux chrétiens de france d'avoir fait disparaitre les cultures celtes,etc..
    et parler de sectes a propos de l'islam, c'est un petit peu erronné, sauf si pour toi religion =secte,mais bon, en ce moment, c'est la mode de taper sur l'islam.
    concernant la disparitionde la culture berbere, je crois que t'as un peu trop fumé ou pris une substance illicite car non seulement les berberes existent encore mais leur culture(malgré l'arabisation forcé en algerie) restent d'actualité. et pour finir, les touaregs ne disparaissent pas a cause d'une islamisation qui a eu lieu ya plus de 1000ans mais plutot a cause d'un phenomene mondial qui est l'URBANISATION, eh ouais, meme labas, on connait la desertification des "campagnes".
    sinon vinz, une rectification, l'etat algerien etant grosso modo "laic", ne pratique pas l'islamisation du pays mais plutot l'arabisation, ce qui est deja pas mal
    force et amour
    khaled (loupblanc)

    RépondreSupprimer
  9. Il est clair que le PS a raté le coche en ne promouvant pas une nouvelle génération ...c'est un comble !

    RépondreSupprimer
  10. A khaled(loupblanc):

    Il y a eu en effet de petits mélanges en Afrique du nord. Les proportions sont de l'ordre (racialement parlant) de la goutte d'eau arabe dans un océan amazigh, bien entendu les quelques combattants musulmans (dans lesquels très peu d'arabes et surtout très peu de femmes) on été littéralement absorbés par les autochtones.

    Pour ce qui est de la seconde et la plus terrible vague d'invasion par de véritables tribus bédouines (en guise de punition pour l'adoption par les noraf d'un islam spécifique adapté aux amazigh), les invasions hilaliennes furent destructives, elles forcèrent les populations autochtones à se replier dans les régions montagneuses ce qui limite très fortement les possibilités de mélanges.

    Il y a eu aussi d'autres mélanges plus prolifiques et antérieurs à la conquête musulmane et au christianisme romain, comme ceux des berbères et des juifs qui ont un temps réalisés une véritable osmose, au point ou il est extrêmement difficile aux historiens de savoir s'il s'agissait de populations berbères judaïsées ou de populations israélites "berberisées".

    Il reste qu'aujourd'hui un grand nombre de juifs originaires d'Afrique du nord portent des patronymes amazigh typiques tels que azoulay, aflelou, aknoun, et de nombreux autres.

    Le fin mot de l'histoire est que les amazighs sont le seul peuple au monde à ne jamais avoir imposé un statut spécifique aux juifs.

    RépondreSupprimer
  11. khaled (loupblanc)24 juil. 2007 à 10:49:00

    A MAÏMONIDE,

    pour moi, il n'existe aucun melange non prolifique, toute rencontre entre deux ou plusieurs peuple est bon pour le "patrimoine" genetique.
    Concernant le fin mot de ton histoire, je ne vois pas le rapport avec le sujet évoqué.


    "Il y a eu en effet de petits mélanges en Afrique du nord. Les proportions sont de l'ordre (racialement parlant)"
    et vois tu, je ne raisonne pas "racialement" mais si tu raisonne ainsi, tu deshonore le nom du philosophe: moshe ben maîmoun...

    RépondreSupprimer
  12. merci pour ta réponse à mon commentaire.

    Permet moi juste de relever une contradiction majeure dans les deux phrases que tu as envoyé.

    Tu parles de mélanges qui seraient bon pour le patrimoine génétique (c'est une notion raciale et non culturelle) et ensuite dans la phrase suivante tu dénigres mon apport d'information en prétendant ne pas raisonner racialement.

    J'espère que tu peux te rendre compte en toute franchise de l'incohérence de tes propos.

    Si nous ne formons qu'une espèce humaine, les différences raciales existent et nous n'y pouvons rien. Il n'est pas question ici de juger en bien ou en mal, ou encore de donner son point de vue puisque tout le monde en a un, mais juste de reconnaître un fait indiscutable.

    Pour ce qui est du fin mot de mon histoire, c'est une des raisons parmi tant d'autres pour lesquelles les amazighs ne veulent pas être assimilés à des arabes, culturellement parlant.

    RépondreSupprimer
  13. khaled (loupblanc)26 juil. 2007 à 14:18:00

    je deteste raisonner racialement, pour moi , il n'existe qu'une seul race : la race humaine( pour moi, concernant les humains race = espece) concernant le melange des genes , je ne faisais pas du tout allusion a un quelconque melange de race, le patrimoine genetique n'a aucun rapport avec les "races" mais seulement avec les genes,
    mais bon, tu pense comme tu veux maîmonide.
    donc, je ne vois aucune contradiction dans mon commentaire preccedent

    RépondreSupprimer

Enregistrer un commentaire

Modération des commentaires sur les articles de plus de deux semaines

Posts les plus consultés de ce blog

Les éditorialistes menteurs : Colombani sur Sanders

Get A Kool, un festival raté

Karoutchi et les amalgames au fascisme et à Vichy