L'affaire Siné

Dans sa chronique hebdomadaire de Siné dans Charlie Hebdo du 2 juillet, on pouvait lire :
« Jean Sarkozy, digne fils de son paternel et déjà conseiller général de l'UMP, est sorti presque sous les applaudissements de son procès en correctionnelle pour délit de fuite en scooter. Le Parquet a même demandé sa relaxe ! Il faut dire que le plaignant est arabe ! Ce n'est pas tout : il vient de déclarer vouloir se convertir au judaïsme avant d'épouser sa fiancée, juive, et héritière des fondateurs de Darty. Il fera du chemin dans la vie, ce petit ! »
Siné est limite. Mais pas vraiment plus que d'habitude. C'est un provocateur qui déteste les religions, il a toujours été limite.
Siné est une caricature de vieux gauchiste aigri, mais il reste un contrepoids utile au discours européo-atlantiste de Philippe Val.

Le problème, c'est que Claude Askolovitch, en bon représentant de la gauche en mal de fachos, a décidé d'en faire "une affaire qui va faire beaucoup de bruit". Pour lui, Siné est antisémite. Et Alain Gérard-Slama, étrangement loin de cette finesse de réflexion qui le caractérise habituellement, va même le comparer à Konk, dessinateur de talent et authentique facho négationniste.

L'argument est le même que lors de l'affaire Yves Stefanovitch : il parle de juifs et d'argents, donc "c'est le cliché du juif et de l'argent".
Le problème, c'est que ça ne tient pas, quand on lit ce qu'a vraiment dit Siné.

Mais Philippe Val, le directeur de Charlie, rêve depuis des années de se débarasser de Siné. Jusqu'ici, il avait échoué, tant Siné est une figure indéboulonnable de l'hebdo. Alors, cette fois, il s'est jeté sur l'occasion. Pour lui, pas le moindre doute, le propos de Siné est antisémite, celui-ci doit s'excuser ou partir.
Siné veut bien s'excuser, il est conscient que cela ait pu choquer, mais il refuse de céder aux conditions de Val. Donc leur collaboration s'arrête.

Il se trouve que 3 semaines plus tôt, Siné se lâchait franchement contre l'islam et les musulmans :
« Je n’ai jamais brillé par ma tolérance mais ça ne s’arrange pas et, au risque de passer pour politiquement incorrect, j’avoue que, de plus en plus, les musulmans m’insupportent et que, plus je croise les femmes voilées qui prolifèrent dans mon quartier, plus j’ai envie de leur botter violemment le cul! (…)Leurs maris barbus embabouchés et en sarouel coranique sous leur tunique n’ont rien à leur envier au point de vue disgracieux. Ils rivalisent de ridicule avec les juifs loubavitchs!
Je renverserais aussi de bon coeur, le plat de lentilles à la saucisse sur la tronche des mômes qui refusent de manger du cochon à la cantoche. Quand on a des parents aussi bornés que les leurs, le seul remède est de leur désobéir et de les envoyer se prosterner
Là, aucune réaction, à partir chez ceux qui traitent les blancs de sous-chiens.
Comment voulez-vous, avec une différence de réaction aussi flagrante, que les antisémites n'en fassent pas un argument sur le thème "deux poids deux mesures" ?

Virer Siné, c'est stupide. Il a le droit d'éructer ses conneries. Contre toutes religions.

Commentaires

  1. Vinz, c'est l'article le plus mesuré et le moins con que j'aie pu lire sur cette affaire.
    Merci.

    RépondreSupprimer
  2. oui, merci, je n'ai appris cette affaire qu'aujourd'hui sur Libé et j'ai sorti mon misérable blog de sa torpeur languissante pour crier contre Val.
    Je ne suis déjà pas très en forme en ce moment mais si en plus tous mes repères foutent le camp (et Val en est un, malgré ses errements douteux des dernières semaines, pas seulement contre Siné), et bien, que vais-je devenir, je vous le demande??? :))))))

    (au fait, j'avoue, en lisant Libé, j'ai rapidement fait un petit tour de blogs. Ouf, pas déçu du tien).

    RépondreSupprimer
  3. "Il a le droit d'éructer ses conneries. Contre toutes religions."

    Ah non monsieur.

    Siné n'éructe pas des conneries. Il éructe des propos racistes. Et il ne le fait pas contre les religions (islam, judaïsme) mais contre les personnes (musulmans, juifs).

    Et ceci est interdit par la loi sur la liberté de la presse.

    Bien sûr, c'est plus facile de revendiquer le droit à "éructer des conneries" que le droit à "éructer des propos racistes". C'est aussi plus faux.

    RépondreSupprimer
  4. ah oui? Alors pourquoi plaint-il les femmes et les gosses de ceux qu'il appelle intégristes? Racistes avec les maris et pas avec leurs femmes?
    Siné appelle les cons des cons, quels qu'ils soient, intégristes de toutes religions, chasseurs avinés qui m'empêchent de me promener, dictateurs de droite comme ceux qui se réclament du communisme.
    Je suis effondrée car je viens de perdre le seul journal que je lisais (et pas que pour Siné, avec qui j'étais loin d'être toujours d'accord).
    Pauvre de nous, on est vraiment dans la merde...

    RépondreSupprimer
  5. sartorius, depuis quand dire que "les musulmanes habillées en corbeau" est-il raciste?
    1/ Musulman n'est ni une race, ni une ethnie
    2/ celles qui ne sont pas en corbeau ne sont pas visées donc ce n'est pas les musulmanes dans l'ensemble mais seulement celles qui s'habillent en corbeau.

    Idem pour Jean Sarkozy ce gamin a tout pour réussir : une position, une riche fiancée. Le fait de se convertir n'est que la résultante d'avoir une fiancée qui n'est pas de sa religion.

    Bref, Siné n'est pas raciste par contre Asko a raté encore une fois une grande occasion de la fermer.

    RépondreSupprimer
  6. Bonjour ici,

    Je ne sais pas si la phrase est antisémite mais le rapprochement avec "le plaignant arabe" et "juif" comme deux poids deux mesures ; puis, plus loin de "juif" et "d'argent" est pour le moins malvenu.

    Reste que Siné faisait parti d'Europalestine avec Soral et Dieudo et que les propos tenus par lui à une conférence (tels qu'ils sont rapporté par Finkielkraut (dsl)) sont aussi pour le moins malvenus !
    Source : http://www.dailymotion.com/related/x659jc/video/x2nmbp_finkielkraut-alain-soral-et-europal_politics

    A creuser donc. Cordialement Raph

    RépondreSupprimer
  7. @Clotilde:

    C'est à moi que tu répondais? Si oui, je n'ai rien compris à ta réponse.


    @abadinte:

    1/ Dans le billet de Vinz, je ne vois nulle part la phrase: "les musulmanes habillées en corbeau"

    2/ La loi sur la liberté de la presse dit: "envers une personne ou un groupe de personnes à raison de leur origine ou de leur appartenance ou de leur non-appartenance à une ethnie, une nation, une race ou une religion déterminée". Tu vois donc qu'il n'y a pas que "race" et "éthnie". La loi sur la liberté de la presse interdit (ou plutôt punit) les propos racistes, c'est à dire les propos dirigés contre les personnes en raison de leur appartenance à une religion. Donc on se fiche que "les musulmans" ne soit ni une race, ni une éthnie. C'est un groupe de personne visé par Siné en raison de sa religion.

    3/ Dans les propos de Siné cités par Vinz, je vois une intolérance revendiquée (ce qui n'excuse rien) et des propos méprisants envers des personnes identifiées par leur religion "j'avoue que les musulmans m’insupportent et que, plus je croise les femmes voilées qui prolifèrent dans mon quartier, plus j’ai envie de leur botter violemment le cul!"

    4/ Ce qui fait scandale n'est pas la conversion de Jean Sarkozy. Siné relie la conversion de Jean Sarkozy au judaïsme à la réussite sociale. La judéité apparaît selon Siné comme critère de réussite.

    5/ Il y a aussi une atteinte à l'intégrité de la justice dans les propos de Siné, qui pourrait être condamnable.


    Ca passe, ça passe, et puis un jour ça casse. Tant pis pour lui?


    En tout cas il est totalement faux et réducteur de dire "Il a le droit d'éructer ses conneries". C'est juste plus facile à défendre.

    RépondreSupprimer
  8. @Sartorius : "Siné relie la conversion de Jean Sarkozy au judaïsme à la réussite sociale"

    Non, ça c'est ton interprétation. Il dépeint un mec qui a les dents tellement longues (comme son père) qu'il est près à n'importe quoi pour épouser une riche héritière.

    RépondreSupprimer
  9. Tout à fait. C'est une question d'interprétation.
    Quand on lit ce que Siné dit sur les musulmans ou les loubavitchs, on sent bien que ce qui l'insupporte c'est le radicalisme religieux, la soumission extrême à la religion, le coté sectaire de ces comportements. Il pourrait sans doute critiquer de la même façon des extrémistes de la bouffe qui ne mangent que des crudités ou refusent de manger des oeufs...
    C'est sans doute de l'intolérance mais pas du racisme. A force de voir du racisme partout cela n'a plus aucun sens.

    RépondreSupprimer
  10. Putain mais c'est pas du tout ça !
    Siné décrit un mec qui est protéger par Dieu son père.
    Eminent politique à 21 ans, relaxé dans une affaire où il était coupable et épousant une fille qu'il aime depuis son plus jeune âge.
    Oui sa vie est bien partie. Et non, ce n'est ni raciste, ni antisémite.

    Sartorius, ceteris paribus les polonaises sont aussi voilées et moi aussi je suis assez pour leur botter le cul.

    RépondreSupprimer
  11. Sartorius, oui c'est à toi que je répondais. :)
    Et si tu n'as rien compris à ma réponse, c'est que tu ne lis pas souvent la rubrique de Siné!! Ah ben zut, parlerais-tu sans savoir?

    Par contre, plusieurs choses m'inquiètent au plus haut point dans ton commentaire. Ceci d'abord:
    "atteinte à l'intégrité de la justice". ça veut dire qu'on n'a plus le droit de critiquer une décision de justice, notamment quand elle concerne les grands de ce monde? ça devient charmant ce pays.

    Par contre, pour la suite, là, c'est moi qui ne comprend pas et qui pense que tu fais un contresens. Tu dis que la loi dit: "envers une personne ou un groupe de personnes à raison de leur origine ou de leur appartenance ou de leur non-appartenance à une ethnie, une nation, une race ou une religion déterminée".
    Mais après tu assimiles propos racistes et critique de la religion, et là, désolée, mais pour le coup ce n'est pas du tout ce que dit la phrase de la loi, qui met racisme A COTE de religion, et pas critique de la religion DANS racisme.

    Rassurez-moi, il existe une loi qui interdit au pékin moyen non journaliste de critiquer les gens en raison de leurs idéologies ou pratiques religieuses? Non pour que je change de pays hein, à défaut de changer de loi.

    RépondreSupprimer
  12. Très amusantes les remarques désobligeantes et procès d'intention que je me paye quand je fais une simple critique sur un petit point de ce que dit Vinz.


    @Vinz:

    Inutile dans ce cas de ramener ça à la religion.


    @polluxe:

    Un dérapage ça peut se comprendre. Une mot de clarification dans le prochain Charlie comme ça lui a été proposé et ça passait.

    Siné a écrit une phrase qui renferme un vieux cliché antisémite c'est tout. Pas la mer à boire. D'autres l'ont fait et/ou le feront.


    @abadinte:

    Si maintenant quand on est relaxé ca veut dire qu'on est coupable... Après tout, pourquoi s'encombrer de juges, d'avocats, d'huissiers, quand abadinte est là pour nous dire qui est coupable de quoi.

    "ceteris paribus les polonaises sont aussi voilées et moi aussi je suis assez pour leur botter le cul." => Botter le cul des polonaises voilées? Pour quelles raisons? Parce qu'elles sont polonaises ou parce qu'elles sont voilées (ou autre?)? Parce dans le cas de Siné, c'est bien "les musulmans m’insupportent".


    @Clotilde:

    "Et si tu n'as rien compris à ma réponse, c'est que tu ne lis pas souvent la rubrique de Siné!!" => Non non, c'est juste que ce que tu dis est incompréhensible. Je parle de ta première phrase. Le reste je m'en fiche: ça n'est pas le sujet. Explications: On peut très bien parler de plusieurs choses. On peut très bien "dénoncer les dictateurs de droite comme ceux qui se réclament du communisme" et tenir à un moment donné des propos antisémites. Exemple: Imaginons un jour un connard qui dirait: "Israël tue des enfants palestiniens", et ce même connard le lendemain: "Les juifs c'est une secte, une escroquerie, la plus grave parce que la première", ou encore "Les juifs sont des négriers reconvertis dans la banque, le spectacle et l'action terroriste". Ce type là tiendrait clairement des propos à la fois antisionistes et antisémites.

    Bref, je ne vois pas en quoi le fait que Siné "appelle un con un con", ou dénonce les "intégristes de toutes les religions", je ne vois pas en quoi ceci l'exonère de tenir des propos antisémites.

    Et je n'ai pas à me justifier devant toi de mes connaissances de Charlie Hebdo et de la rubrique de Siné. Tu peux garder tes procès d'intention.

    Concernant l'atteinte à l'intégrité de la justice tu fais preuve d'une grande mauvaise foi. Je te conseille la lecture de cet article de Maitre Eolas: http://www.maitre-eolas.fr/2005/12/16/252-pourquoi-on-peut-commenter-une-decision-de-justice

    Ainsi tu vois bien que la critique de Siné ne porte pas uniquement sur le "grand de ce monde". Siné affirme que la décision de relaxe a été rendue en raison de l'origine arabe du plaignant. Ainsi donc la décision de relaxe de Sarkozy serait une décision "raciste".

    Sur quoi Siné se base-t-il? Sur rien. Fait il un commentaire technique de cette décision? Aucunement. Il ne fait qu'affirmer, sans donner d'argument.


    "Mais après tu assimiles propos racistes et critique de la religion" => Je n'ai jamais fait cette assimilation.

    "Rassurez-moi, il existe une loi qui interdit au pékin moyen non journaliste de critiquer les gens en raison de leurs idéologies ou pratiques religieuses?" => Si quand tu dis "critiquer quelqu'un" tu veux dire diffamer, injurier, ou provoquer à la haine de quelqu'un, alors oui, il existe des lois qui punissent ce genre de propos. Que ca soit pour des motifs raciaux ou non.

    RépondreSupprimer
  13. Des tests ADN pour retrouver les voleurs de la bicyclette du fiston, 2 ans d'attente pour le procès du même fiston qui a fuit devant ses responsabilités. La justice est pourrie dans ce pays en effet.

    Par ailleurs, moi les femmes corbeau qu'elles soient musulmane ou chrétienne ou athée, j'ai envie de leur botter le cul. Enfin, tous les intégristes, j'ai envie de leur botter le cul. Et Siné ne dis pas grand chose de différent de moi.

    RépondreSupprimer
  14. Deux affaires qui n'ont absolument rien à voir. Bravo les comparaisons foireuses.

    Quant aux "femmes corbeau", ça vient d'où cette expression au juste? Ca veut dire quoi? Tu peux pas t'exprimer dans un langage compréhensible par tous?

    RépondreSupprimer
  15. je ne sais pas d'où vient cet expression mais cela désigne les femmes entièrement voilées de noir.
    En Algérie ils les appelle les "ninjas".

    RépondreSupprimer

Enregistrer un commentaire

Modération des commentaires sur les articles de plus de deux semaines

Posts les plus consultés de ce blog

Les éditorialistes menteurs : Colombani sur Sanders

Get A Kool, un festival raté

Karoutchi et les amalgames au fascisme et à Vichy