La Belgique rêvée de Libération

Hier, Libération a sorti une édition spéciale Belgique.

De nombreux articles consacrés au plat pays, certains écrits par Jean Quatremer, et les autres par des journalistes qui avaient fait le voyage chez La Libre Belgique (dont l'éditeur est actionnaire de Libé à 8%).

S'il on oublie les trop nombreux clichés sur la Belgique (le roi, Amélie Nothomb, Benoït Poolevorde, les couples flamand-wallon, etc.), ce numéro contient un beau travail pédagogique, qui vous apportera les bases pour comprendre ce qui se passe outre-Quiévrain.
Et, ce qui tombe vraiment bien alors que je vous parle de ce numéro, c'est que vous pouvez le télécharger gratuitement sur le site de Libé.

Cependant, Libé tombe dans le travers habituel des medias français, ne montrant que des belges brandissant leurs drapeaux (comme pour la marche belgicaine) et se montrant unis. Tout va très bien, madame la marquise.
En Une, 3 jeunes, le drapeau belge peint sur les joues, qui s'embrassent. En page 4, un lion flamand et un coq wallon (en peluches) qui se font l'accolade. Deux photos prises, d'après la légende à l'Université Catholique de Louvain.
Le minimum aurait été d'expliquer la différence entre Louvain (en Flandre, Leuven en néerlandais), et Louvain-la-Neuve (en Wallonie), et que l'UCL n'est pas sur le seul Louvain montré sur la carte… Et mieux encore, d'expliquer que si l'UCL est à Louvain-la-Neuve, c'est parce que les étudiants flamands ont chassé leurs homologiiues français de Leuven, ce qu'on appelle la crise de Louvain.

Mais, encore une fois, les articles sont bons. Ce n'est pas le cas de l'éditorial de Joffrin. Il essaye de faire peur, en parlant d'un "spectre identitaire" "redoutable" qui "hante l'Europe", dit que "l'éclatement du royaume serait en tout état de cause un échec pour les idées de pluralisme et de tolérance". On ne peut pourtant pas nier que l'éventuelle indépendance des flamands ne serait que l'application du droit fondamental des peuples à disposer d'eux-mêmes, même si on est contre cette scission. Ce qui poserait problème, ce serait des séparations entre ethnies. Ici, il ne s'agirait que de nations.

Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

Les éditorialistes menteurs : Colombani sur Sanders

Karoutchi et les amalgames au fascisme et à Vichy

Get A Kool, un festival raté