Je ne supporte pas qu'on siffle la Marseillaise

Je regarde le match France-Maroc, qui se déroule au stade de France. Lors des hymnes avant le match, les supporters du Maroc ont sifflé la Marseillaise.
Cela me révolte.

J'ai toujours détesté entendre un hymne sifflé. Quand j'avais assisté à la retransmission sur écran géant de France-Portugal, j'avais honte d'entendre mes compatriotes siffler l'hymne portugais.
On se doit de respecter l'autre, même et surtout quans on s'apprête à l'affronter. Le premier des respects doit se porter à ce symbole de l'identité d'un peuple qu'est son hymne. Le siffler, c'est de la xénophobie.

Et se rendent-ils compte de ce qu'ils sifflent ? La Marseillaise, c'est la Révolution Française. Elle a été écrite pour motiver nos troupes qui se battaient pour défendre la révolution (la déclaration des Droits de l'Homme, les valeurs des Lumières : liberté, égalité, laïcité) contre les armées étrangères qui voulaient rétablir la monarchie absolue.

Siffler la Marseillaise c'est siffler tout cela, même si ceux qui l'ont fait n'en ont pas conscience. Cela rend ces sifflets encore plus honteux.

Commentaires

  1. Siffler la Marseillaise ça peut également vouloir dire qu'on est contre ces paroles racistes (un sang impur ?). Qu'est-ce que cet attachement à la France, par ces symboles ? Qu'avons-nous fait à la France pour en faire partie ? Je pense que tu n'as fait que naître. Sinon, la France, une nation, ce n'est rien d'autre que des gens qui se groupent ensemble contre d'autres. Enfin, pour citer François Mitterand, Le nationalisme, c'est la guerre Je suis attaché aux idées des Lumières, mais je préfère à un chant raciste et nationaliste les écrits de Voltaire, Rousseau ou Montesquieu...

    RépondreSupprimer
  2. La Marseillaise, raciste, mon oeil ! C'est le symbole même de la révolution française. Sans révolution, pas de république métissée.

    "Qu'est-ce que cet attachement à la France ?"
    Et bien, la France c'est mon pays, là où je suis né, là où j'ai grandi, là où je vis. Et je l'aime, j'en suis fier.
    Quand on siffle la Marseillaise, on siffle la France, on siffle notre nation métissée, et je n'aime pas ça du tout.

    Et si t'es pas capable de distinguer la nation (vivre ensemble quelque soient nos origines) et le nationalisme, je ne peux rien pour toi.
    Et Mitterrand a tort : ce n'est jamais le nationalisme, c'est toujours l'ethnicisme, qui cause les guerres.

    RépondreSupprimer
  3. Siffler la Marseillaise ça peut également vouloir dire qu'on est contre ces paroles racistes (un sang impur ?)
    ------

    Avant de l'ouvrir tu ferais de réapprendre quelques trucs :

    Le sang impur de la Marseillaise, ce n'est pas le sang des étrangers, c'est le sang royal et le sang des nobles qui en l'occurence fesaient la souffrance des gens depuis des centaines d'années ce qui a entrainé la révolution.

    RépondreSupprimer
  4. J'en ai lu des explications foireuses mais alors celle là, elle est énorme.

    S'ils avaient sifflé la marseillaise parcequ'ils sont contre "les paroles racistes", ils auraient arréter de siffler une fois l'hymne terminée, ils n'auraient pas insisté pendant une heure et demie.

    Mais je crois que ce qui me fait le plus pitié, c'est d'entendre Thuram, le grand expert politique donneur de leçons, qui hier s'est fait plus qu'huer, leur trouver encore des excuses.

    RépondreSupprimer
  5. Ah, Thuram. Niveau réflexion politique, c'est "BHL fait du foot"…

    RépondreSupprimer
  6. la marseillaise c'est le chant national ( peu importe ce qu'on pense de cet hymne, parole, origine )! Le siffler revient à siffler la France, la république et le peuple français ( pour info la nationalité française n'est pas synonyme de blanc, mais de diversité, métissage... )!!

    Personnelement c'est honteux, les marocains aimeraient qu'on le leur fasse la même chose ? non ils s'insurgeraient contre çà, plus que nous actuellment!

    RépondreSupprimer
  7. Le principe même de considérer un sang humain comme impur est raciste. Ensuite, rassurez-vous, la mission que je me suis confié est de provoquer, en toute mauvaise foi. Il est certain que siffler la Marseillaise (en plus, depuis hier, j'ai vu les images) je l'ai mal pris, parce que je l'ai pris pour moi, parce qu'ils n'ont pas sifflé la Marseillaise, mais qu'ils ont sifflé une représentation de la France, et que même malgré moi, la France, c'est un peu moi. Mais je suis quand même d'accord avec Mitterand, le nationalisme et le trop fort attachement à ses "racines" est le terreau de la guerre parce que c'est la fermeture aux autres.

    RépondreSupprimer
  8. Tu veux développer ce que tu dis à propos de Thuram ?

    RépondreSupprimer
  9. En gros y a deux familles dans la gauche :
    les républicains et les libéraux.

    Les valeurs des républicains : liberté, égalité, fraternité, laïcité.
    Les valeurs des libéraux : liberté d'expression, d'agissement, mais surtout de circulation des capitaux et des personnes.

    Les républicains privilégient l'égalité, les libéraux la liberté.

    Pour un républicain, un jeune rebeu de banlieue est un français comme les autres, avec les mêmes devoirs, mais aussi les mêmes droits.
    Du côté des libéraux, c'est la gauche morale (de laquelle font partie BHL ou Thuram) attachée à l'immigration (et à une vision post-nationale, sans-frontiériste) à grands coups de simplification, on va définir la personne non plus selon l'appartenance à la nation, mais selon ses origines, pour dire ensuite "c'est un immigré, il est victime de la société, il a des excuses", etc.

    Dire qu'une personne agit comme ça parce qu'elle est d'origine arabe, c'est infantilisant, c'est du néocolonialisme.
    Et c'est détestable.

    RépondreSupprimer
  10. Thuram est plus dans le symbole et dans l'action que dans une véritable réflexion politique. C'est plutôt les médias qui le font passer pour un penseur. Moi qu'il pense ce qu'il veut peu importe, mais je trouve son engagement courageux. Et même si ce n'est que pour le symbole, les centaines de places qu'il achéte à chaque match, en dehors de toutes considérations politiques, je trouve ca bien.

    RépondreSupprimer
  11. moi je rajouterais pas grand chose,juste que celui qui siffle ou refuse la marseillaise,qui retourne a ces origines.

    j'estime que la france a aider beaucoup d'etranger et comment cela remerci notre pays?

    vous parler foot?combien de francais dans l'equipe?

    RépondreSupprimer

Enregistrer un commentaire

Modération des commentaires sur les articles de plus de deux semaines

Posts les plus consultés de ce blog

Les éditorialistes menteurs : Colombani sur Sanders

Get A Kool, un festival raté

Karoutchi et les amalgames au fascisme et à Vichy