L'ambition de Ségolène Royal, en 1995 déjà

"La député des Deux-Sèvres veut tenter de contourner la procédure de désignation du candidat". 2006 ? Non, janvier 1995 !

Très intéressant, le site "Archives pour tous" de l'Ina. On peut notamment revoir de vieux reportages de journaux des chaînes publics.

Notamment un reportage du 19/20 de France3, concernant la démission de Ségolène Royal de la présidence du "Conseil National du Parti Socialiste" le 24 janvier 1995.

Le contexte : après le retrait de Jacques Delors, Henri Emmanuelli et Lionel Jospin s'affrontent dans la désignation du candidat socialiste pour l'élection présidentielle qui aura lieu 3 mois plus tard.

Ségolène Royal tente alors de jouer l'électrochoc. Elle convoque alors les caméras pour leur annoncer :
"Je démissionne de la présidence nationale du Parti Socialiste, et j'appelle les militants à rester à l'écart de ces funestes querelles". "Deux trains sont lancés à toute allure l'un contre l'autre, pilotés par les mêmes acteurs du détestable congrès de Rennes. Je dis aux militants : écartez-vous des voies !"

Et surtout, ce qui est le plus frappant, c'est le commentaire du journaliste :
"La député des Deux-Sèvres veut tenter de contourner la procédure de désignation du candidat, qui selon elle, pourrait faire éclater le parti".

Tout y est déjà : refuser la confrontation des idées sous prétexte de ne pas diviser le parti, jouer la nouveauté face aux éléphants. Sauf qu'en 1995, ce coup d'éclat fera un bide : Jospin sera bel et bien désigné par les militants quelques jours plus tard.

Ségolène Royal a su attendre. Devenir présidente de région, pour avoir un poids plus fort. Et, surtout, cette fois, partir beaucoup plus tôt, 18 mois avant l'élection présidentielle !

Commentaires

  1. joli travail ! merci de cet info, tellement édifiante !

    RépondreSupprimer
  2. d'ailleurs j'en ai fait un peu de pub là :
    http://forumsocialiste.free.fr/viewtopic.php?p=61311

    Mais tu n'y serait pas sur ce forum ? y a quelqu'un qui a la même citation de Miterrand en signature?

    RépondreSupprimer
  3. Merci à toi, ça me fait toujours plaisir qu'on relaie un de mes articles :)

    Et, pour te répondre : non, je ne suis pas membre du forum en question.

    RépondreSupprimer

Enregistrer un commentaire

Modération des commentaires sur les articles de plus de deux semaines

Posts les plus consultés de ce blog

Les éditorialistes menteurs : Colombani sur Sanders

Get A Kool, un festival raté

Karoutchi et les amalgames au fascisme et à Vichy