Le départ de Hondelatte

Et oui, vendredi dernier (28 janvier), Christophe Hondelatte, le présentateur du JT de 13h de France2 a craqué, claquant définitivement la porte de son journal.

La raison ? Un article de Libération, le fameux portrait de dernière page. Qui s'en prend à ses convictions catholiques, et qui aborde sa vie privée, évoquant notamment son fils… Depuis qu'il avait été nommé à la tête du 13 heures, il vivait mal le fait d'être dans la lumière, parlant souvent de la "surexposition médiatique".
Et puis, la greffe avait du mal à prendre avec la rédaction de France2 : alors qu'on était allé le débaucher de RTL pour imposer un ton nouveau, son ton, qui se démarque clairement de celui de Jean-Pierre Pernault. Par exemple, rien que le "gardez la pêche", son gimmick de fin de journal, clin d'œil­ à un détenu qu'il a connu lors de son activité de visiteur de prison a causé des remous. On lui reprochait aussi d'être trop personnel… Mais c'était justement pour ça qu'on l'avait amené sur France2, pour son charisme, pour qu'il incarne son journal…

C'est Benoît Duquesne qui le remplacera aux commandes du 13h. Quant à Hondelatte, on peut le retrouver régulièrement pour Faites entrer l'accusé

Commentaires

  1. POUR CHRISTOPHE HONDELATTE, (personnellement).
    A mon humble avis, France 2 a eu tort de se séparer de vous Christophe.Il aurait dû vous soutenir et non pas vous mettre de côté. Des journalistes comme vous, il n'y en a que trop peu. Les mentalités changent, évoluent, mais pas forcément dans le bon sens. Et pourtant je n'aime pas particulièrement les journalistes, mais vous vous démarquez de ces journalistes agressifs, trop curieux, trop ambitieux. J'aimais votre façon de présenter le J.T et je vous regrette.Je vous écoutais sur RTL, je regarde "Faîtes entrer l'accusé", quant à Paris-Première, n'ayant pas le câble, je me maudis!! Bonne continuation, et surtout: "ne changez rien, absolument rien". Amitiés.

    RépondreSupprimer

Enregistrer un commentaire

Modération des commentaires sur les articles de plus de deux semaines

Posts les plus consultés de ce blog

Les éditorialistes menteurs : Colombani sur Sanders

Karoutchi et les amalgames au fascisme et à Vichy

Get A Kool, un festival raté