Friends : la fin d'une époque

À l'heure ou j'écris ceci, nous sommes le jeudi 30 décembre 2004, il est un peu plus de 19h, je viens de voir le dernier épisode de Friends. Ma série culte, comme elle était aussi celle de pas mal de gens de ma génération. En clair, je viens de voir se refermer une partie de ma jeunesse… La dernière fois que j'ai été autant ému par une émission télé, c'était le dernière de Nulle Part Ailleurs en juin 2000… Depuis l'arrêt de Nulle Part Ailleurs, les meilleurs moments de De Caunes et Garcia ou de Les Nuls dans cette émission, qui avait pourtant une audience assez faible, servent régulièrement aux prime-times des grandes chaînes… Friends, c'est pareil : comme on parle encore aujourd'hui de Starsky et Hutch, je suis sûr que dans 30 ans, on parlera encore de Friends, et que nous, nous dirons « je me souviens, c'était la série que je regardais quand j'étais jeune… Rachel, Monica, Phoebe, Joey, Chandler et Ross… Et la petite Jennifer Aniston, celle qui jouait Rachel, elle avait même réussi à séduire Brad Pitt, le mec le plus sexy du monde à l'époque (quoique les cheveux blancs, ça lui va divinement bien à Brad ;)). Bon leur mariage a pas durer longtemps mais… Et puis tu te souviens de la chanson de Phoebe "Tu pues le chat ?". Et de Gunter, le barman du Central Perk ? Et de Jannice "Oooooh-mooooon-diiiiiiieu !" ? ». Et nos enfants adoreront aussi !
Je m'y attendais depuis longtemps à la fin, ils devaient s'arrêter après la 6ème saison, puis la 8ème, puis la 9ème, et enfin la 10ème, mais ça marque… j'avais même les larmes aux yeux quand Rachel appelle de l'avion (hop la formulation qui permet de ne pas révéler la fin à ceux qui n'ont pas vu l'épisode LOL) !
Mais il me reste tout de même des programmes cultes à la télé : Tout Le Monde En Parle et Les Simpsons !!

PS : si jamais vous voulez m'offrir l'intégrale des 10 saisons de Friends, n'hésitez pas ! LOL

Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

Les éditorialistes menteurs : Colombani sur Sanders

Get A Kool, un festival raté

Karoutchi et les amalgames au fascisme et à Vichy