Articles

Affichage des articles du octobre, 2007

Suisse : la proportionnelle avec apparentements

Image
…ou comment, à Genève, le PS envoie plus de députés que l'UDC, en ayant reçu moins de suffrages.

Discutant l'autre soir avec une amie genevoise des résultats électoraux dans son pays, et de son canton en particulier, j'ai été surpris de voir que le PS y avait obtenu 3 députés pour 18,04% des voix, quand l'UDC n'en avait que 2 pour 19,81%.
J'ai essayé de comprendre le système en vigueur et j'y suis arrivé !
En fait le système suisse permet l'apparentement : des partis peuvent décider de s'allier, et ne compter que pour un seul bloc lors de la répartition des sièges.

Le plus simple est de prendre un exemple : celui du canton de Genève aux élections pour le Conseil National, dimanche dernier.
Environ 110 mille électeurs qui doivent attribuer 11 sièges, ça fait au total 1 164 923 suffrages. Pour la répartition, il faut calculer un nombre électoral, et on prend l'entier supérieur au quotient obtenu : 1 164 293/(11+1), ça donne un "nombre électoral&qu…

L'obsession anti-juive des Ogres

Image
Que peut-on lire aujourd'hui sur tous les sites et blogs dieudonnistes, grâce au "TeleScriptOgres" qu'ils affichent ?
Ceci…
Pour ceux qui ne suivent pas l'émission, Sevan est le fils du réalisateur Henri Verneuil (La Vache et le Prisonnier, Mélodie en sous-sol, Le Clan des Siciliens,Peur sur la ville, etc.), d'origine arménienne.
Mais pour les Ogres, un garçon au visage moyen-oriental qui habite le 16ème arrondissement de Paris, ce ne peut être qu'un juif.
Et sioniste, bien sûr, pour tenter de tempérer l'antisémitisme de la remarque. Même s'ils ignorent tout des opinions de ce garçon, mais ils le décrètent forcément sioniste, pour la simple raison qu'ils le croient juif. J'ose même pas imaginer ce qu'ils penseront d'Alexandra (Cohen)

Pas surprenant venant d'un réseau de sites affirmant régulièrement qu'il y a 70% de juifs et 90 % de néosionistes à la télé : les dieudonistes voient des juifs partout.

Suisse : la droite nationaliste (UDC) remporte largement les législatives

Image
Les résultats des législatives suisses (qui se déroulaient aujourd'hui) sont assez désepérants : l'UDC, le parti de la droite nationaliste suisse, approcherait les 29% des voix, le plus gros score d'un parti suisse depuis 1919 !
Le parti qui s'était d'abord développé dans la Suisse allémanique, progresse aussi en Suisse romande (francophone).

En même temps, le Parti Socialiste Suisse (PSS) perd plus de 6 points par rapport à 2003 (au profit notamment des Verts), dépassant à peine les 19%. S'il conserve la deuxième place, il est désormais à presque 10 points de l'UDC.
Après la France et la Belgique, c'est un nouvel échec pour les socialistes francophones.

Cela se traduit au niveau du Conseil national (la chambre basse de l'Assemblée : le PS perdrait 9 sièges alors que l'UDC en gagnerait 7. S'il jouait jusqu'ici un rôle de contrepoids (avec 52 députés contre 55 à l'UDC), le parti socialiste n'est aujourd'hui plus du tout en mesure …

Suisse : élections législatives fédérales le 21 octobre 2007

Après vous avoir expliqué le système législatif belge, je vais tenter de vous expliquer rapidement celui de la Suisse, où se dérouleront demain les élections législatives fédérales.

La Suisse est un état fédéral, actuellement divisé en 26 cantons jouissant d'une forte autonomie. Jusqu'à la nouvelle constitution adoptée en 1999, 6 d'entre eux étaient considérés comme des demi-cantons, étant issus de la scission de cantons historiques.

Chaque canton a sa propre constitution, son propre parlement (appelé le plus souvent "Grand Conseil" dans les cantons francophones), son propre gouvernement ("Conseil d'état" dans la plupart des cantons francophones) et son propre pouvoir judiciaire.

Ces cantons servent de circonscriptions électorales pour les élections législatives. Il y a deux chambres qui exercent le pouvoir législatif en Suisse.

La chambre basse de l'Assemblée Fédérale Suisse est le Conseil National. Chaque canton envoie un nombre de députés proport…

Grenelle de l'environnement sur Second Life : ridicule

Il paraît que le ministère de l'écologie et du développement durable, qui organise ces temps-ci le Grenelle de l'environnement, a fait une opération de comm sur Second Life ce soir.

Le communiqué de presse est un modèle de foutage de gueule du genre "on peut raconter ce qu'on veut, c'est de l'internet avec une couche de Second Life par-dessus, les journalistes qui le liront n'y comprendront rien, de toute façon".

Ça commence fort, en disant qu'a lieu mardi 9, une rencontre débat "entre Nathalie Kosciusko-Morizet, secrétaire d'état, chargée de l'écologie, et les 50 blogueurs influents de la toile". LES 50 blogueurs influents, attention ! Là, on s'imagine que ça va être l'événement dans la blogosphère politique, que tout le monde ne parle que de ça et rêverait d'y être. En lisant ça, on imagine qu'il y aura embruns, versac, koztoujours, eolas, etc. Bon, en fait non, pas du tout. Qui sont ces "blogueurs influents&…

Dieudonné, avec des soutiens comme ça…

Ces derniers temps, Dieudonné a été condamné pour diffamation publique à caractère racial dans l'affaire de la "pornographie mémorielle" (il aurait fait appel) et contre Arthur (Dieudonné ayant renoncé à faire appel, la condamnation devient définitive).
Il passera devant la cour d'appel le 11 octobre prochain, pour avoir déclaré "Ce sont tous ces négriers reconvertis dans la banque, le spectacle et aujourd’hui l’action terroriste", accusé d'incitation à la haine raciale.

Et là, que nous explique Allain Jules Menye, blogueur dieudonniste dont les juifs sont la cible favorite ?
Tout le monde vous dira qu'il a été condamné pour racisme et/ou antisémitisme or, il n'en est rien...pas encore, jamais même.
Sait-on au moins ce que représente le procès du 11 octobre ? Lisez plutôt :
"Dieudonné en appel contre la décision du TGI le condamnant pour provocation et incitation à la haine raciale"
Il y a donc escroquerie à la marchandise. Pourquoi les médi…

Grenoble : Alain Carignon renonce

Je ne m'y attendais pas. Alain Carignon renonce à briguer la mairie de Grenoble l'an prochain.

Reprendre la mairie de Grenoble (qu'il avait dû laisser en 1995 à cause de ses problèmes judiciaires) au socialiste Michel Destot en 2008, c'était son but depuis des années. Il avait placé patiemment ses pions.
Il avait réussi à revenir dans l'UMP et à prendre la fédération iséroise. Mais son retour électoral a, lui, été un échec : moins de 37% des voix au second tour de l'élection législative, contre plus de 63% à sa rivale socialiste Geneviève Fioraso ! Le pire score de la droite iséroise en 2007, dans une circonscription pourtant réputée de droite.

Si sa prise de contrôle de l'UMP Isère avait déjà divisé la droite grenobloise, de nouvelles voix se sont élevées contre lui suite à cet échec électoral retentissant, pour ne pas que cela se répète aux municipales, notamment celle d'Hervé Gerbi, qui propose sa propre candidature.

On sait que Carignon est un homme amb…

Fabe et la démocratie participative

Fabe, vous ne connaissez sans doute pas ce nom. C'est un ancien rappeur qui a sorti 4 albums dans les années 90, à classer dans le haut du tableau du rap français, avant d'arrêter la musique. Un message intéressant, s'attaquant par exemple dans "Des durs, des boss, des dombis" (1996) à notamment Stomy Bugsy et à Booba, en leur reprochant de jouer les gangsters qu'ils ne sont pas[*].

Fabe, j'ai découvert en 1998, grâce à "L'impertinent", extrait de son 3ème album. À l'époque, j'étais un adolescent commençant à m'intéresser la musique et au rap, je connaissais seulement les rappeurs médiatisés, comme NTM, I AM, Doc Gynéco, Stomy Bugsy, Passi.
Et, un matin, en regardant le "Boulevard des Clips" sur M6, j'ai vu le clip de ce jeune homme. Une vidéo efficace, un sample très bon, et surtout de sacrés textes. "Si Jean-Marie courrait aussi vite que je l'emmerde, il serait tellement loin / Avant je les détestais mais a…

Une journée de recherche

Suivant l'idée de Celui, voici un "rapport de gendarmerie" pour essayer d'expliquer en quoi peut consister une journée d'un doctorant.

10h15 Arrivée au labo. Lecture des nouveaux mails : du spam et des mailing-lists de recherche. Ma technique de gestion des mails : je ne lis que si cela me semble intéressant, et je ne tiens compte des mails administratifs qu'en cas d'urgence (si quelque chose est important, on aura toujours un mail de rappel).
10h30 Je constate que Celui a déjà bien avancé son rapport de gendarmerie.
10h40 Consultation de mon Netvibes : lire des blogs, ça permet de se détendre un peu, ce qui n'est pas négligeable vu le stress qu'occasionne la recherche.
10h45 Pas grand chose à lire, tant mieux, ça évite de perdre trop de temps avant de se mettre vraiment au boulot. Je suis dans une période programmation. Comme mon domaine de recherche est le TALN (traitement automatique des langues naturelles) du point de vue informatique, j'ai pa…