vendredi 16 mars 2007

Quoi ? Vous ignorez le grand complot blogosphérique anti-Bayrou ?

Ceci est un article destiné aux lecteurs qui ne sont pas des initiés de la blogosphère.
Si vous êtes de ceux-là, vous ignorez les drames qui s'y passent. Vous ne savez pas ce que vous ratez. ;D

Plus sérieusement, tout blogueur a un égo, et aime être lu, c'est normal.
Mais certains ont un égo surdimensionné, persuadés qu'on les attaque parce qu'ils ont du succès, en fait le succès qu'ils croient avoir.

L'un d'entre eux est Christophe Carignano. Seul (ou presque) blogueur chiraquien, comme j'étais le seul (ou presque) blogueur fabiusien (il faut dire que la blogosphère est majoritairement remplie de libéraux pro-DSK et pro-Sarkozy). Il s'est fait connaître en provoquant les blogueurs accrédités par l'UMP, ceux-ci ne pouvant s'empêcher de lui répondre.
Et donc, il a un sacré ego, n'hésitant pas à dire "En tant que créateur de la communauté des blogs chiraquiens, je ne peux qu’espérer, même si chacun demeure plus que jamais libre de ses choix, que ses blogueurs me rejoignent dans ce soutien à François Bayrou.". Tiens, moi, je n'ai qu'à trouver deux autres blogueurs fabiusiens (ça doit quand même exister) et m'auto-proclamer "créateur de la communauté des blogs fabiusiens".

Avant d'aller plus loin, parlons de Technorati et de Bonvote.
Technorati est un outil de classement des blogs, basées sur le nombre de blogs qui font un lien vers le vôtre. Par exemple, ces dernières semaines, j'oscille entre la 80 000ème et la 90 000ème place.
Bonvote est un site qui classe les sites politiques français, en se basant notamment sur le classement technorati. Bon, la vérité, c'est que c'est surtout une source de revenus (grâce aux multiples liens publicitaires et aux liens vers ses autres sites) pour son concepteur, Thierry Crouzet, un allumé de la blogosphère qui croit au pouvoir des blogs, qu'il nomme carrément "cinquième pouvoir", alors que celui-ci est en réalité extrêmement infime. Mais bon, les medias s'intéressent plus à ceux qui racontent qu'ils vont changer le monde… Il dit "stop à l’UMPS. Ces gens n’ont jamais rien prouvé et ils nous donnent des leçons". Tiens, UMPS, de quel candidat vient cette expression ?
En tout cas, moi, j'ai de la chance, par je ne sais quelle magie, le flux rss de mon blog est mal lu par ce site

Je me moque un peu des classements, sauf quand les gens mentent sur leur succès. Donc je comprends que versac s'agace du fait que Carignano se prétende ainsi être un blogueur aussi influent sur la base d'un classement faussé (beaucoup de liens pointant vers le blog de Carignano ne sont pas des vrais blogs).
On s'attend à ce que Carignano prétende ne pas être tricheur, réponde sur le fond. Mais non, il s'emporte, et c'est là que ça devient marrant, tant il est parano :
"c’est de la calomnie qui vise (…) à m’éloigner pendant quelques temps de la cause politique que je défends depuis dimanche soir : soutenir François Bayrou, tout en étant chiraquien, tout en restant membre de l’UMP"
"Pourquoi cette attaque intervient-elle quelques jours après ma déclaration de soutien à François Bayrou ? N’y a-t-il pas une arrière-pensée politique derrière tout ça ?"
Euh, à cause du ridicule avec lequel tu te prétends fondateur de la blogosphère chiraquienne que tu appelles à te suivre ?
"D’autres questions en vrac : Suis-je gênant ? En conservant ma carte UMP, tout en soutenant le candidat UDF, mon blog chiraquien devient-il politiquement dangereux pour certaines personnes ?
Et enfin… Versac agit-il seul ? Est-il manipulé ? Si oui, par qui ?
"
Un complot anti-Bayrou ourdi par des forces UMP obscures ? Qui ont choisi versac, blogueur centriste (plus proche de Bayrou que de Royal ou de Sarkozy) pour manipuler la blogosphère ? Waouh, fallait y penser !

Le pire, c'est qu'il n'est pas le seul. Page2007, un blog pro-Bayrou de convictions : il y a 3 semaines, il comparait Édouard Fillias, candidat d'Alternative Libérale, à Le Pen, maintenant que celui-ci est rallié à Bayrou, Page2007 reproduit in extenso son communiqué. Versac avait aussi égratigné Page2007 dans le même article, alors celui-ci répond par un billet puant de jalousie, et dit ensuite que "Ce que je dis dans mon billet est partagé par de nombreux blogueurs en off. Il y a simplement ceux qui se couchent devant versac, et ceux qui osent l'ouvrir. Tu te ranges dans la première catégorie, c'est dommage."

C'est toujours marrant les blogueurs qui pensent qu'ils ont assez d'importance pour que des partis politiques décident de leur nuire, et qui pensent qu'un simple blogueur, versac, serait assez puissant pour leur nuire (en étant manipulé, bien sûr ;D) et pour que des gens se couchent devant lui.

Enfin, marrant… bon, c'est peut-être comme les blagues de geek, faut en être pour comprendre. Mais moi, les mecs persuadés d'être victimes d'un grand complot, ça me fait toujours rire.

La majorité des blogueurs dit influents soutiennent Bayrou, d'autres Royal. Carignano joue au mec qu'on veut baîlloner parce que son vote est révolutionnaire, alors qu'il n'est en fait qu'un blogueur bayrouiste de plus.

2 commentaires:

  1. Ce commentaire a été supprimé par un administrateur du blog.

    RépondreSupprimer
  2. Je pense que la répartition est assez équilibrée entre les socialistes, les bayrouïstes et les umpistes.
    En tout cas j'aime beaucoup le coup du LE Pen = Fillas et puis du retour de position de la part de Page 2007!!!!

    RépondreSupprimer

Modération des commentaires sur les articles de plus de deux semaines