Nous sommes les vrais féministes !

Connaissez-vous le mouvement des Indigènes de la République ? Pour faire simple, c'est de l'intolérance raciste qui se fait passer pour de l'extrême-gauche. En clair, pour eux, si vous êtes blanc, vous devez forcément avoir un fond néocolonialiste. Et plus encore si vous osez prétendre les aider : si vous combattez tout ce qu'il y a de nuisible pour les femmes dans d'autres cultures (mariage forcé, excision), alors vous êtes pour eux un sale colonialiste qui veut imposer aux femmes africaines sa vision d'occidental. Vous subirez le même sort si vos convictions laïques vous poussent à défendre le droit de critiquer l'islam.
Non seulement ils sont anti-blancs et anti-occidentaux (l'intolérance est à condamner, quelqu'en soit la victime), mais ils dénoncent aussi ceux et celles de même origines qu'eux qui veulent s'intégrer ; l'image en haut de leur site dit d'ailleurs actuellement "va te faire intégrer" comme une insulte.

Le pire, c'est que ce mouvement a une composante féministe. L'appel des Indigènes de la République était déjà gratiné, mais l'Appel des Féministes Indigènes, c'est encore pire.
D'après elles :
- elles sont les seules habilités à parler ("Nous refusons catégoriquement que des personnes non concernées par des discriminations racistes et sexistes parlent en notre nom")
- les immigrées qui ont un discours républicain sont des traîtres ("Comme nous refusons le discours stigmatisant et essentialisant des femmes issues de l’immigration, qui prêtent leurs voix au discours dominant, structurellement raciste et opportunément féministe", "Notre parole est seule légitime pour faire état de la réalité de ces oppressions croisées")
- il faut combattre un discours "blanc" ("En tant que femmes racialisées, nous remettons en question les diktats de l’universalisme blanc et masculin et du féminisme blanc qui dénient toutes autres visions du monde ou vécus")
- leur "féminisme" est avant tout la défense des filles voilées ("Nous refusons les présupposés idéologiques selon lesquels le féminisme serait incompatible avec la foi religieuse, notamment en portant et défendant la parole féministe des femmes croyantes.")

Pour résumer, c'est un appel de femmes musulmanes rétrogrades (fidèles à une culture où la femme est soumise à l'homme) à se battre pour empêcher les voix progressistes de parler. La conclusion de leur appel résume tout le racisme de ce mouvement : "Par conséquent, nous nous inscrivons dans ce féminisme paradoxal afin de ne plus jamais être le cheval de Troie de la suprématie blanche ou les traîtresses à l’ordre communautaire."

Jamais je n'accepterai qu'on puisse qualifier de féministes des personnes dont le seul but est de défendre une vision du monde où la femme est soumise à l'homme. Qu'elles soient soumises si elles le souhaitent, mais qu'elles ne prétendent pas aider les femmes, et encore moins être féministes ! Si le slogan de "Ni putes ni soumises" est "Laïcité, égalité, mixité", celui des "féministes Indigènes" pourrait être quelque chose comme "obscurantisme, repli identitaire, soumission".
Respecter les cultures, c'est aussi dire ce qu'elles peuvent avoir de nocif, et notamment ce qui est nocif pour les femmes.

Le vrai féminisme, c'est, dans toutes les cultures, la nôtre et celles des autres, se battre contre ce qui rabaisse les femmes !
Nous sommes les vrais féministes quand nous combattons l'excision, quand nous combattons les mariages forcés !
Nous sommes les vrais féministes quand, à l'instar de "Ni putes ni soumises", nous défendons le droit aux filles de s'habiller normalement face aux interdits religieux, ou celui de fréquenter la personne qu'elles souhaitent (quelle que soit la religion de cette personne) !
Nous sommes les vrais féministes quand nous critiquons la plus misogyne des religions du livre, celle qui encourage l'homme à enfermer et frapper la femme désobéissante, celle qui interdit à la femme d'épouser un non-musulman alors qu'elle autorise l'homme à épouser une non-musulmane !
Nous sommes les vrais féministes quand nous critiquons contre le voile, cet objet qui, en prétendant les en protéger, a pour seul but de culpabiliser les femmes de provoquer du désir chez l'homme !
Nous sommes les vrais féministes quand nous combattons les mouvements (comme les "Féministes Indigènes") voulant enfermer la femme dans la soumission.

Commentaires

  1. ça pue le paternalisme colonial à outrance....
    les aider, les protéger, elles sont soumises, Nous détenons la science infuse ... Ils/elles ont tout faux, quels incultes ... etc... etc...
    du 100% pur langage de papa en casque colonial... c'est honteux ...

    RépondreSupprimer
  2. Non, ce qui pue c'est le relativisme culturel (elles peuvent se faire exciser et crever, tant que c'est leur culture, motus...). Ce qui pue c'est de ne pas considérer la liberté et l'égalité comme des principes et des ambitions universels. Pourquoi ça ne vaudrait que pour les femmes occidentales??? Il ne faudrait pas se tromper d'ennemi. Il en va de la vie de certaines femmes, merde.

    RépondreSupprimer
  3. Bien sûr que l'égalité et la liberté sont universelles. Mais pour les Indigènes, c'est de "l'universalisme blanc"... ce qui ne veut strictement rien dire

    RépondreSupprimer
  4. VinZ> ma réponse était suite au commentaire de mohsan, cela va de soi. ;-)

    RépondreSupprimer
  5. Mister Révolutionnaire15 févr. 2007 à 19:55:00

    Preuve de leur imbécilité et de leur inculture: leur nom: Les indigènes de la république. Ils ignorent surement qu'indigène signifie autochtone et non étranger...

    RépondreSupprimer
  6. quelle violence dans la reaction de Mohsan , la liberté de choix doit ètre préservée pour tous et pour toutes , il ne s'agit pas de paternalisme colonial mais simplement garantir la liberté de chaque citoyen de ce pays sans l'enfermer dans ses "racines" ethniques , religieuses ou culturelles, surtout quand on connaît le climat d'intimidation qui regne dans bon nombres de cités sous le controle des "barbus".

    RépondreSupprimer
  7. le discours des Indigènes est, hélas, relayé par bon nombre de sites et d'associations dites "alters", prônant la liberté pour les femmes de se voiler. Jamais il n'est question de la liberté de ne pas porter le voile.

    Mohsan, je peux te présenter des jeunes femmes battues par leurs frères ou leur mari. Des jeunes femmes qui, tout en restant musulmanes, veulent vivre comme elles l'entendent dans ce pays qui est le leur. Elles ne sont pas "indigènes", elles sont françaises. Les "indigènes" sont finalement un ramassis de racistes communautaristes, qui refusent le melting pot et l'égalité des citoyen-ne-s.

    RépondreSupprimer
  8. Salut les Gauchos!

    Comme quoi le combat identitaire est présent même chez nos ennemis.

    Article ridicule, réponses ridicules.

    "Ce qui pue c'est de ne pas considérer la liberté et l'égalité comme des principes et des ambitions universels." affirme Vanessa. Mais au nom de quoi rends-tu ces valeurs universelles? Pourquoi serait-ce toi qui les imposerais au reste du monde? Toujours pareil, parce que vous vous prenez pour LE pays des droits de l'homme et du citoyen?

    Voyez-vous, en tant qu'identitaires nous respectons les coutumes et traditions de chacun. Pas de jugement. Pas de "c'est pas bien", "c'est mal", "ils sont méchants". Non. Simplement le respect du droit à la différence. Etes-vous capables de le comprendre, vous qui nous traitez pourtant de racistes intolérants?

    Vous devriez parfois vous remettre en cause. Vous défendez des valeurs que vous souhaitez imposer à tous. Les vrais nazis, où sont-ils? Je comprends parfaitement le combat que mènent ces "Indigènes". Seulement vous, ce que vous souhaiter par-dessus tout, c'est effacer la nature même de l'homme, son identité (caractérisée par l'appartenance ethnique entre autre). Afin de créer votre internationale uniformisée-mondialisée?

    Oui, vous êtes vraiment nos pires ennemis. Et ceux de tous les peuples.

    Européens anti-occidentaux nous sommes et nous resterons!

    Jeunesses Identitaires Grenoble/Dauphiné

    PS : Désolé d'avoir sali votre blog.

    RépondreSupprimer
  9. C'est tout simplement consternant...

    Consternant de voir que des femmes réduites à l'état d'objet sous l'autorité des hommes et subissant leurs mauvais traitements se revendiquent du féminisme et prétendent faire perdurer des pratiques aussi barbares que l'excision.
    Bien évidemment, toutes ces inepties ne sont que pure provocation de la part d'une bande marginale de fanatiques.

    Mais ce qu'il ne faut surtout pas oublier, pour cet amas d'obscurantistes, et sans même parler de l'universalité de certaines valeurs (c'est àmha un autre débat trop complexe à traiter en quelques commentaires), c'est qu'en France nous sommes dans un État de droit, et qu'il y existe des principes de base comme l'égalité et des libertés fondamentales comme celle de disposer de son corps, y compris pour les femmes (si si, je vous jure !).

    Voilà plusieurs décennies que la femme française a conquis sa liberté juridique vis-à-vis de l'homme, ainsi que la liberté de disposer de son corps (merci Simone Weil). Alors comment imaginer qu'on puisse encore, dans notre pays, faire subir de mutilations sexuelles aux petites filles ?

    Mesdames et Messieurs les rétrogrades, ne cherchez pas à transposer chez nous un modèle social d'un autre âge. Les lois françaises sont faites pour protéger chaque citoyen contre ce que la société considère comme des aliénations. Aliénez-vous vous-mêmes, si le coeur vous en dit, mais n'espérez pas qu'on vous octroie le droit d'aliéner les autres.


    PS : j'ai l'impression de répondre aux apôtres d'une secte...

    RépondreSupprimer
  10. Au fait, à l'attention de l'anonyme qui s'adresse aux "gauchos" (finesse, finesse, quand tu nous tiens...) pour ma part je ne suis pas spécialement de gauche, je suis un électeur de ce qu'on appelle "la droite républicaine".

    Les valeurs républicaines, la transversalité, toussa... Faudra que tu t'y intéresses, un jour.

    RépondreSupprimer
  11. Nous sommes tous des femmes républicaines, laïques et libres ! ;)
    VinZ +1
    Jeunesses identitaires -1 (que le ridicule ne tue apparement pas)

    RépondreSupprimer
  12. Qu'un mec déclarant faire partie des "jeunesses identitaires" déclare qu'il "comprend parfaitement le combat que mènent ces "Indigènes"", c'est gravement révélateur …

    Pas surprenant, comme eux, il s'en prend à l'universalisme des valeurs que nous défendons (en gros, celle des Lumières).

    En particulier, la liberté des femmes, et leur droit (même si elle est encore loin d'être parfaite en Occident).
    C'est pas un droit universel, le droit de la femme à disposer de son corps, peut-être ???

    Je ne dis pas que les Indigènes défendent le mariage forcé ou l'excision ; par contre, en traitant de néo-colionaliste ou de traitres tout occidental ou tout oriental qui critiquent ces faits, ils se rendent objectivement complices du fait que ces pratiques perdurent.

    RépondreSupprimer
  13. Ce commentaire a été supprimé par un administrateur du blog.

    RépondreSupprimer
  14. desolee que je ne peut m'exprimer assis bien que je veut en francais, mais il faut absoluement que je partage "my feelings" our segolene royal.

    my love for segolene royal is
    completely and entirely pure.
    i see in segolene all that is best in woman,
    all that coalesces and symphonizes,
    she represents the feminine’s
    most haloèskan traits.
    she is the nurturer, the shield and the blanket.
    my love for her is unlike
    the husband’s for his wife.
    the wife guards the husband
    from petty shred-demons,
    she is a coequal complement
    to his large fortress,
    she stands at his side
    as they both confront the alien.
    the husband as well guards her
    from the python of rust-menace,
    and blocks the foment of enmity.
    he embraces her in majesto-blithe,
    envelopes her in wonder-cheer and dazzle.
    to compare my love for segolene
    to the son’s love for his mother also fails.
    the child is weaponless against stark demons,
    the infant is wholly ill-equipped
    in his walk through the night-gorge,
    yet his mother gives him the milk,
    the manna and the soul-flow necessary,
    she cloaks him in warmth and sun.

    yet segolene, though i am not
    a citizen of the country she may
    one day in fact lead, nevertheless
    if i were french undoubtedly
    i would see her as the last
    bastion of defense against nazi-howls,
    as the foremost authority
    in benevolently wielding the scepter.
    surely if one were to stand trial
    innocent of the charges against them,
    the prosecution serpo-lusting for incarceration,
    then they would want segolene to be the judge.
    certainly if we were attacked
    by anthropomorphic blood-hounds,
    hijackers of airplanes and dregs,
    then we would want segolene
    to administer the reaction.
    she shines of the bright light of idealism,
    she compassionately nurtures the spirit,
    she effuses halo-mirth and health.
    segolene is always smiling,
    segolene is impervious to machete-fear.
    although disease of mind undoubtedly
    spreads its cancer through this earth,
    segolene remains untouched by its acid,
    she is teflon to the torturers and the brigands.
    she shapes idea of rose in her mind,
    and transmits them to the audience.
    without doubt then when the parliament
    hands her the new laws
    will her brightness of soul
    distinguish the swamp from the paradise,
    determine the mildew from the bloom,
    and guide france into reawakening.

    i feel no desire to possess segolene
    because i know that i would rob
    the world of a bounteous mind-bloom,
    and be a thief to those in need of her warmth.
    she must be the resource to all,
    her deep bloom must azaleafy an entire country.
    her numerous canyons and rivers
    must nourish an entire city,
    and i am certain of the profundity of her ocean,
    and the uncontainable fields in her interior.

    RépondreSupprimer
  15. Resalut Vinz,
    apparement tu aimes pas qu on t-e dises tes quatres verite mais pour critiquer les autres et considerer ca comme la liberte d'expression tu es tres fort , je reitire ce que je dis pour ceux qui ne te connaissent pas encore, il suffit de voir les sujets de ton blog vinz pour comprendre que t'es un islamomphobe personnellement j'ai rien contre les islamophobes il faiut de tout pour faire un monde mais bon tu ne nous dis pas les autres facettes cachees de ta personalite , tu n'aimes pas koi d'autre? oups non ca m'interesse" vraiment pas :-) mais bon on verra jusqu ou la liberte d'expression peut aller ce'tte fois :-)
    bref nul :-)

    RépondreSupprimer
  16. Si j'ai supprimé ton précédent commentaire, c'est que je n'accepte pas les commentaires insultants vis-à-vis de personnes, encore moins quand c'est moi qui suis victime de l'insulte.

    Et alors, oui, moi qui suis attaché aux valeurs des Lumières, je juge l'islam archaïque et misogyne. Et il est pourtant simple de comprendre qu'on peut critiquer une religion tout en respectant ceux qui y croient.

    RépondreSupprimer
  17. vinz,
    Alors tu pretend que tu peux dire que l'islam est mysigyne et tu me refuses le droit de dire que t'es islamophobe tu considre que c insultant de le dire , ma parole tu as une drole de manier de considerer la liberte d'expression, alors je recrifie tu n'es pas islamophobe pour ne pas dire que je t'ai insulte je vais juste te dire ce que je pense de de tous les sujets que tu a mis sur ton blog , apparment tes sujets (et ce qui me m'etonne c est le nombre de sujets de ton blog sur tt ce qui s'approche de l'islam ou des arabes en general) sont des sujets islamophobes antiarabes axes sur les musulmans de maniere general pour dire en fin de compte que les musulmans sont des etres qui sont archaiques et mysogynes :-) , des sujets que je trouve racistes meme si tu veux appeler ca la liberte d'expression mais il est vrai comme je l'ai dis dans ton autre sujet de blog que tt le monde peut justifier son racisme derriere la pretention de liberte d'expression, par contre tu ne peux pas justifier que t'as pas mal de sujets de ton blog axes sur les muslumans, dis nous pk tu t'interesse tant aux musulmans , qu est ce qui se cache derriere tant d'interet :-)
    Passons, continue tes elucbrations islamophobes, mais sois au moins original, ne repete pas les cliches :-)
    Donc pas d'insulte, non tu n'es pas islamophobe et je suis desolee d'avoir heurte ta sensiblite en te traitant en tant que tel , mais bon je savais pas que ta liberte d'expression s'arretait juste au mot islamophobe :-) mais va falloir nous definir ce que tu considere comme des insultes et ce que tu considere comme de la liberte d'expression mais juste n'oublies pas c est pas toi qui definit ces notions hors de ton blog, et voyons voir encore une fois si cette liberte d'expression va laisser passer ce message :-)
    bref nul :-)

    RépondreSupprimer
  18. L'anonyme, tu as tout faux. Quand tu écris :

    "Alors tu pretend que tu peux dire que l'islam est mysigyne et tu me refuses le droit de dire que t'es islamophobe tu considre que c insultant de le dire"

    tu mets sur un même plan, la critique d'une religion et l'insulte envers une personne.

    Erreur : le droit de critiquer une religion existe bel et bien, que ce soit n'importe quelle religion, islam compris.

    Quand tu traites Vinz d'islamophobe, faudrait peut être justifier tes propos, si non, c'est bel et bien une insulte.

    La Religion (quelle qu'elle soit) est bien l'opium des peuples et enlève tout sens critique, surtout quand elle est défendue par des intégristes.

    RépondreSupprimer
  19. merci caro :)

    au petit troll anonyme>
    la laïcité est un des points de mes convictions républicaines… et quand je parle de laïcité, je parle en effet souvent d'islam puisque c'est la religion qui pose le plus problème actuellement (mais je parle aussi des problèmes de laïcité avec la religion catholique, lire par exemple mon article dénoncant le fait que le FN se dise laïque alors qu'il fait des messes en latin).

    Je vais te dire un truc : pour moi, il n'y a pas d'unité entre les arabes. Dans toutes les ethnies, il y a une minorité de cons (des intégristes, des extrémistes). Pour moi, Tariq Ramadan a un discours d'extrême-droite, les Indigènes de la République ont un discours d'extrême-droite. Et je déteste l'extrême-droite. Je me fous des origines des gens, moi : si quelqu'un est con, je dis qu'il est con, quelque soit sa religion, sa couleur de peau, ses origines.

    Si je trouve que quelqu'un est extrémiste, je regarde pas ses origines, je dis que cette personne est un extrémiste. Tariq Ramadan, les Indigènes de la République, etc., sont des extrémistes. Et le propre des extrémistes, c'est de ne pas être représentatifs. Donc quand je critique un extrémiste qui a un nom arabe, je ne critique absolument pas les arabes, au contraire.


    Et quand je dis que l'islam est misogyne et archaïque, je ne parle ABSOLUMENT PAS des musulmans. Je dis bien islam ! Y a certaines sourates effarantes dans le Coran, qui justifie le fait que je trouve cette religion archaïque. C'est quand même encore mon droit de critiquer une religion !

    Par contre, quand tu me traites d'islamophobe (je n'aime pas le mot "islamophobe" : musulman c'est pas une ethnie, c'est une religion, mais pour toi ça doit vouloir dire "arabophobe"), que tu sous-entends que je suis raciste, c'est réellement insultant

    RépondreSupprimer
  20. c'est un combat louable que celui du féminisme...aussi louable que celui contre les OGM et les droits de l'homme ou le racisme.

    J'aime beaucoup votre blog, bravo!

    RépondreSupprimer
  21. @ Anonyme, le bien et le mal existe. Le relativisme culturel est absolument ridicule. Je ne vois pas ou est l'islamophobie dans le fait de dire que de torturer des femmes c'est mal. Je ne suis vraiment pas feministe mais tres sincerement il est repugnant de traiter les femmes comme des etres inferieurs au nom de la culture.

    RépondreSupprimer
  22. Je crois que c'est inutile de continuer à discuter avec "Anonyme". On peut tout de même relever une utilisation obsessionnelle du "bref nul" qui vient ponctuer tous ses messages: signe de stagnation de la pensée??

    RépondreSupprimer
  23. VinZ,

    Je suis d'accord sur la laïcité (bien évidemment !), mais je ne suis pas d'accord avec toi quand tu dis que l'islam est mysogyne et archaïque. Ce n'est pas l'islam, mais certains courants qui le sont.

    Je connais des musulmans qui vivent totalement à l'occidentale : ils sont croyants, font le ramadan et ne mangent pas de porc, mais les femmes sont indépendantes et libres (et de ce fait respectées), elles ne portent un foulard sur leurs cheveux qu'en ornement et signe de richesse pour les grandes occasions (et il est posé de façon plutôt lâche, ne cachant pas la totalité de la chevelure) et ils apprécient le vin qu'ils boivent avec plaisir et sans culpabilité.

    A l'inverse, il y a les dérives que tu dénonces.
    Tout le problème est que le Coran est soumis à des interprétations très variées. L'interprétation du djihad est d'ailleurs révélatrice de cela : quand les copains de Ben Laden font sauter des bombes et exploser des tours, d'autres luttent contre leur ennnemi interne, une part d'eux-mêmes (faiblesse, tentation...) qu'ils maîtrisent par le recueillement, la méditation et la prière.

    Je crois que tout amalgame est dangereux. Méfie-toi de ne pas tomber dans le piège de ce que tu abhorres le plus.

    Et à tous :
    on est toujours le con d'un autre - moi y compris ;-)

    RépondreSupprimer
  24. Encore une fois, je ne parle que d'islam, pas des musulmans. Je dis que certaines sourates sont effarantes… C'est facile de parler d'interprétation, mais je me demande comment interpréter positivement la sourate qui recommande de battre la femme qui désobéit…

    RépondreSupprimer
  25. @ VinZ

    Certes, difficile de donner des bons points quand on lit ça.

    C'est une différence majeure entre le Coran et les autres livres : le Coran te dit comment tu dois accomplir les actes du quotidien, alors que les autres livres donnent des "Commandements" plus généraux, des principes de vie plutôt que des manières de faire.

    Quant au rapport aux femmes, je crois bien qu'il n'y a que chez les Chrétiens que la croyance prône l'égalité entre l'homme et la femme. Ce sont en tout cas les paroles de Jésus rapportées dans l'Evangile - et son attachement à cette cause lui valait d'être suivi et adoré de manière toute particulière par de nombreuses femmes (toujours selon l'Evangile).
    Après, ce que l'Eglise catholique a pu en dire...

    Quant au judaïsme, les juifs orthodoxes considèrent que la femme est impure lorsqu'elle a ses règles, à tel point que le lit conjugal se sépare en deux car l'homme ne doit pas être contaminé par l'impurté de la femme, et donc ne doit pas la toucher (du tout) et ce pendant encore une semaine après la fin des règles. Mais ce n'est qu'une minorité qui fonctionne ainsi.

    Bref dans tous les courants religieux il est vrai que le livre a une importance, mais c'est surtout l'évolution de la société qui compte. Je crois que les inadaptations de l'islam à notre République relèvent bien plus des courants identitaires que tu dénonces que de la dévotion, qui n'est là qu'un prétexte à commettre des excès. La radicalisation de l'islam dans les pays peu développés n'a d'ailleurs rien d'étonnant : les enfants, éduqués à l'école coranique, se font bourrer le mou par des fanatiques que personne ne saurait contredire puisqu'ils sont les seuls érudits.

    Moralité : la tolérance et l'ouverture sont intimement liées à l'éducation. C'est probablement ce qui justifie l'attachement de notre République à la laïcité. Mais c'est aussi pour cela que je suis partisan d'un enseignement sur ce que sont les religions du Livre (et non pas un enseignement religieux !) : la tolérance (l'acceptation de l'Autre) passe par la connaissance des différences.

    RépondreSupprimer
  26. En ce lendemain de la journée des Femmes...

    Je rappelle quand même à Sam que chez les catholiques intégristes, la Femme n'est guère mieux traitée que dans les autres religions, elle doit souffrir et se taire "tu enfanteras dans la douleur". Elle n'est pas indépendante, puisque créée à partir de la côte d'Adam.

    En France, environ 6 femmes meurent tous les mois sous les coups ou par les conséquences des coups, et cela touche tous les milieux, sociaux et religieux.

    La seule possibilité pour qu'une femme vivre libre et que le pays respecte la laïcité et la stricte égalité de droits entre les hommes et les femmes.

    RépondreSupprimer

Enregistrer un commentaire

Modération des commentaires sur les articles de plus de deux semaines

Posts les plus consultés de ce blog

Les éditorialistes menteurs : Colombani sur Sanders

Karoutchi et les amalgames au fascisme et à Vichy

Get A Kool, un festival raté