dimanche 12 février 2006

Caricatures de Mahomet : grande victoire laïque en France !

Ceux qui ont parcouru ce blog auront sans doute remarqué que la laïcité est quelque chose de fondamental pour moi…

Cette semaine, grâce à Charlie Hebdo et à son Mahomet proclamant "C'est dur d'être aimé par des cons", nous les laïques avons connu une grande victoire.

Jusqu'ici, on se refusait à critiquer l'islam avec la même force qu'on critiquait le catholicisme, par peur des censeurs islamistes qui crient au racisme dès qu'on ose toucher à leur religion (souvenons-nous du lynchage dont ont été victimes Fallaci, Houllebecq ou Imbert).

Nous, laïcs, nous commencions ces derniers temps à penser que notre discours ne rencontrait plus trop d'échos, la manifestation de décembre dernier destinée à célébrer le centenaire de la loi sur la laïcité ayant été d'ailleurs plutôt été un échec.

Et là, mercredi, après moins d'une matinée, il était déjà impossible de trouver le moindre numéro de Charlie.
Nombreux sont ceux qui n'achètent jamais ou rarement Charlie, et qui ont voulu l'acheter pour marquer leur soutien aux rédacteurs de Charlie et à tous ceux qui pensent qu'on peut se moquer librement de toute religion. Pour défendre la laïcité !

Triomphe laïc en France donc ! Et face aux 400 000 acheteurs fiers d'affirmer leur attachement à la laïcité, combien d'islamistes contre les caricatures ? Les manifestations de cet après-midi : 7 000 à Paris, 2 000 à Strasbourg derrière le raciste Latrèche.

Nous ne sommes pas seuls face aux religieux ! Continuons le combat laïc ! Ne cédons pas à la lâcheté munichoise !

(dessins sur l'affaire Mahomet : http://www.cagle.com/news/Muhammad)

EDIT : videopodcast de la manifestation parisienne contre les caricatures, par Tristan Mendès-France : http://www.dailymotion.com/visited/tristao/video/46095 )

16 commentaires:

  1. effectivement, nombreux sont ceux qui ont acheté charlie uniquement pour manifester leur soutien à la liberté d'expression et à la laicité
    en tout cas j'en fais partie et ce même si (d'ailleurs surtout car en réalité) je viens d'une région où la loi sur la laicité n'est pas en vigueur et que je suis disons 'croyante'
    en tout cas tombée sur ton blog par hasard en cherchant des informations sur les caricatures, je le trouve très intéressant pour ce que j'en ai déjà parcouru
    continue bien...

    RépondreSupprimer
  2. Si tu inclus Fallaci dans la liste de tes héros, je te conseille d'y ajouter Le Pen...Je me demande si tu as déja lu ses écrits. Es-tu d'accord avec quiconque critique l'Islam, même les pires xénophobes?

    RépondreSupprimer
  3. Ce n'est pas du tout la liste de mes héros. Je rappelais simplement tout ceux qui ont eu maille à partir avec les associations anti-racistes à cause de l'islam. (Fallaci a d'ailleurs été relaxée de la poursuite engagée contre elle, pour vice de forme).

    Que ce soit Fallaci ou Dantec, il s'agit de gens que je ne considère pas d'extrême-droite, mais plus de gens qui, refusant l'impérialisme islamiste, versent parfois dans le racisme, là ou d'autres, refusant l'impérialisme américain, versent parfois dans l'antisémitisme (Dieudonné par exemple).

    Bien évidemment, je m'oppose à ces dérapages. Mais elle n'est pas raciste, et ses dérapages ne doivent pas pour autant cacher sa vision critique intéressante de l'islam.
    Finkielkraut avait dit, à propos de "La rage et l'orgueil", dans Le Point : "Fallaci a l'insigne mérite de ne pas se laisser intimider par le mensonge vertueux. Elle met les pieds dans le plat, elle s'efforce de regarder la réalité en face. Elle refuse le narcissisme pénitentiel qui rend l'Ocident coupable de ce dont il est victime. Elle prend au mot le discours et les actes des adversaires. Mais, comme elle en a gros sur le coeur, elle va trop loin. Elle écrit avec des Pataugas. Elle cède à la généralisation. Elle ne résiste pas à la tentation d'enfermer ceux qu'elle appelle les fils d'Allah dans leur essence mauvaise."...
    Je partage cette analyse : la critique de l'islam par Fallaci salutaire, mais est gâchée par ses excès...

    Chose intéressante à noter : à l'époque, le seul journal qui avait réellement osé défendre le livre était... Charlie Hebdo !(d'après Acrimed)

    Pour te répondre, je peux soutenir, par conviction laïque profonde, tous ceux qui critiquent l'islam (ou une autre religion), qu'ils soient de gauche, de droite, d'extrême gauche ou du centre... mais en aucun cas ceux d'extrême-droite. J'ai des principes, jamais je ne me compromettrais à apporter le moindre soutien à un facho...

    RépondreSupprimer
  4. Je pense aue Fallaci ne serait pas d'accord qu'elle a dérappé. Elle q des propos xénophobes. Si tu confonds critique et haine, tu as du soucis à te faire, mais ça on le voyais déja un peu dans ta défense de Finkielkraut, qui sans être aussi haineux que Fallaci s'en approche dangereusement.
    De plus, je ne t'ai pas vu défendre Dieudonné en disant qu'il avait simplement 'dérappé' dans sa critique de l'impérialisme. D'ailleurs, je n'ai pas vu textes de Dieudonné oû il critique la religion juive ou les juifs pour leurs croyances. La critique d'Israel est politique et non pas religieuse. Il est anti-sémite de confondre Israel et juifs, et c'est pourtant ce que font les défenseurs d'Israel en accusant ses opposants d'anti-sémitisme.
    Tu te décris comme un laïque et anti-clérical universaliste, mais tu défends un état ou la religion définis la nationalité. Tu ne peux pas être pris au sérieux si tu n'es pas honnête d'abord avec toi même.

    RépondreSupprimer
  5. Bah, je peux comprendre que certains soient emportés par leur discours et, malheureusement, dérapent... Mais, quand les dérapages sont systématiques, comme c'est le cas pour Dieudonné ("anciens négriers reconvertis dans la banque, la finance et l'action terroriste", "il suffit de relever sa manche et de montrer son numéro pour avoir droit à la reconnaissance", sous-entendu comme quoi Israël serait responsable du Sida en Afrique, soutien à la chaîne Al-Manar qui diffusait un feuilleton basé sur le Protocole des Sages de Sion, soutien au parti d'extrême-droite islamiste Hamas, soutien à Bruno Gollnisch, etc.), ce ne sont plus seulement des dérapages...
    Au début, j'avais tendance à le défendre, Dieudo (pour le sketch sur France3 notamment), mais y a un moment, il se rend indéfendable tout seul.
    Finkielkraut a un peu dérapé, mais il s'est empressé de s'excuser pour ce qui aurait pu blesser. Dieudo dérape continuellement sans jamais s'excuser...
    Tu dis "je n'ai pas vu textes de Dieudonné oû il critique la religion juive ou les juifs pour leurs croyances", bah en tout cas il a été relaxé y a quelques jours de ses propos qualifiant les juifs de secte, parce que la cour d'appel a estimé qu'il parlait de religion...

    Et j'en ai marre que tu ramènes toujours le propos à Israël...

    RépondreSupprimer
  6. Si je la 'ramène' à propos d'Israel, c'est pour démontrer la contradiction qui se cache derièrre tes propos. Il serait tolérable de critiquer l'Islam et les musulmans mais pas Israel qui est une entité politique.
    Si tu penses que Fallaci a simplement dérappé, tu délire carrément.
    Finkielkraut ne s'est pas excusé pour ce qu'il a dit, puisqu'il a insinué que ce qu'il a dit ne représentait pas sa pensée, et qu'il avait été faussement cité, ce qui d'après l'article d'origine dans Haaretz, n'est pas le cas.
    Encore une fois, Dieudonné qui a sans doute dit des choses qui frisent la xénophobie, critiquait tout d'abord l'action israelienne, et non les juifs. De plus, si il traité les juifs de 'secte', ce n'est certainement pas pire que ce que peut dire Fallaci sur les musulamans. Je n'ai pas le temps de la citer, mais il te sera assez facile de trouver des citations d'elle.
    Je sais que tu vis dans ton délire que quiconque refuse l'hypocrisie des occidentaux face à Israel, les Palestiniens et les musulmans doivent être pro-musulmans. Tant pis pour toi. Restes-y si ça te convient.

    RépondreSupprimer
  7. Ai-je jamais prétendu qu'on ne pouvait pas critiquer Israël ?
    J'ai toujours soutenu la gauche pacifiste israélienne, critique face à Sharon. La propagande pro-israélienne me gave autant que la propagande pro-israélienne.
    Non, je ne considère pas que "quiconque refuse l'hypocrisie des occidentaux face à Israel, les Palestiniens et les musulmans doivent être pro-musulmans", c'est seulement le cas d'une partie...

    Par contre, je considère qu'il y a des antisémites qui instrumentalisent la juste lutte palestinienne, tout comme il y a des anti-arabes qui instrumentalisent la lutte contre l'antisémitisme. Dans les deux cas, ça me répugne. Et dans les deux cas, il ne s'agit que de minorités.

    Et pour moi, on a droit de tout dire sur les religions, et peut-être même sur ses pratiquants... Donc, c'est pour ça que je ne trouve pas ces propos-là de Dieudonné ("les juifs sont une secte") condamnables, tout comme je ne trouve pas les propos de Fallaci condamnables, tout comme je ne trouverais pas condamnables des propos méchants sur les chrétiens, les boudhistes, ou les athées...

    RépondreSupprimer
  8. Voici ce que disait Dieudonné:

    « Le racisme a été inventé par Abraham. “Le peuple élu”, c'est le début du racisme. Les musulmans aujourd'hui renvoient la réponse du berger à la bergère. Juifs et musulmans pour moi, ça n'existe pas. Donc antisémite n'existe pas parce que juif n'existe pas. Ce sont deux notions aussi stupides l'une que l'autre. Personne n'est juif ou alors tout le monde. Je ne comprends rien à cette histoire. Pour moi, les juifs, c'est une secte, une escroquerie. C'est une des plus graves parce que c'est la première. Certains musulmans prennent la même voie en ranimant des concepts comme “la guerre sainte” ».

    Il est clair que Dieudonné s'oppose à l'idée de supériorité pour les membres d'une religion quelle qu'elle soit.
    Les autres commentaires qui lui sont repprochés n'ont rien de racistes et ce ne sont pas des appels à la haine.

    Pour Oriana Fallaci, les musulmans "se multiplient comme des rats".

    je crois que c'est clair.
    Si c'est un dérapage, sa faute, comme Finkielkraut, est d'avoir été prise la main dans le sac.

    RépondreSupprimer
  9. Boh, tu as désactivé ton tagboard... Bon, bah, pas de message gentil, alors :(

    Non je voulais juste dire que pour moi, toutes les religions se vallent. Toutes, si elles sont vécues dans l'introspection, sont foncièrement bénéfiques. Si elles sont utilisées pour le pouvoir (ce qui peut arriver dans toutes les religions) alors elles deviennent toutes mauvaises. Et de même, pour moi, être laïc, c'est une croyance fondamentale, à laquelle on tient, tout comme on tient à sa religion. Il n'est pas "mieux" d'etre laïc ou "mieux" d'etre croyant.
    Pour moi ce petit jeu avec les carricatures a assez duré. ça n'a jamais été drole et ça ne l'est toujours pas.

    PS - Il est possible d'etre libre dans sa tete sans pour autant avoir besoin de foutre le bordel. Et sans avoir besoin de s'autosatisfaire en raillant d'autres.
    La liberté (de penser, de dire etc) est bonne, mais si on l'utilise uniquement dans un but destructif et bien normal que la censure existe !
    Y avait t il réellement besoin de remuer le couteau dans la plaie ?

    Moi, je n'aime pas les grandes gueules.

    Bisous ;)

    RépondreSupprimer
  10. Pour bien connaître les religions, je pense sincèrement que toutes ne se valent pas (Lévi-Strauss l'a si bien expliqué, j'en ai déjà parlé dans un autre commentaire)

    C'est pas pour "remuer le couteau dans la plaie" que ces caricatures ont été publiées. Mais pour dire "merde" aux obscurantistes qui veulent resteindre notre liberté d'expression, qui lancent des fatwas contre Salman Rushdie ou Taslima Nasreen dont le seul crime est d'être athée.

    En France, depuis 1830 (c'est donc aussi vieux que l'existence de la Belgique), le blasphème n'est plus interdit. Au début du XXème siècle, les laïcs se sont battus pour assurer le droit d'être non-croyant. Ca fait plus d'un siècle et demi que des journaux publient des caricatures anti-cléricales. Il n'y a aucune raison de préserver l'islam de ce que subissent d'autres religions.
    Il y a un siècle, on se battait contre l'église catholique pour assurer notre liberté, aujourd'hui c'est contre l'islam qu'on se bat pour assurer notre liberté.

    C'est pas une provocation, c'est un combat pour la liberté !

    RépondreSupprimer
  11. Vinz, je constate comme toi qu'il y a bcp de confusion dès qu'on parle des caricatures. Tu as bien voulu mentionner le vacst que j'ai fait durant la manif anti caricatures. Eh bien, alors que je venais pour discuter de liberté d'expression, blasphême avec les manifestants, j'ai entendu parler des américains, des sionistes, des juifs et même de Dieudonné (!). Jusqu'à aujourd'hui, je ne vois toujours pas le rapport entre les juifs, les ricains, Dieudo et des caricaturistes danois...

    RépondreSupprimer
  12. Pour quelqu'un comme moi, qui ai un respect énorme pour l'action de PMF (et qui traverse tous les jours l'UPMF pour aller bosser ;D), ça fait bizarre d'avoir un message du petit-fils sur mon blog... ;)


    En ce qui concerne les réactions des manifestants, je pense que ça vient d'un discours entendu dans les médias et répété (on est tous comme ça, quand on ne connait bien le sujet, on fait confiance à ceux qui pensent habituellement comme nous, et on répète bêtement).
    Je trouve que la couv de Charlie dessinée par Cabu bien plus agressive que les caricatures danoises, pourtant il n'y a pas de vraie mobilisation contre, simplement parce que la dénonciation de cette couv n'a pas (encore ?) pris dans le discours ambiant.

    Depuis la fin janvier, on nous montre les protestations violentes des pays musulmans, ce qui fait qu'on se dit "s'ils réagissent si violemment, c'est bien qu'on a dû être très insultant envers eux".

    Puis des musulmans dit modérés (Boubakeur) ou des Arabes laïcs (Aounit) ont crié au racisme...
    Quand Aounit, proche des musulmans non modérés (en défendant le voile, ou en s'affichant avec Ramadan), mais patron d'une association anti-raciste, parle d'amalgame raciste, ça crédibilise fortement cette idée dans la tête de ceux des musulmans qui sont très susceptibles quand on parle de religion.

    Après, y a une minorité d'Arabes et de Noirs qui se sentent discriminés et jalousent à cause de ça les autres communautés qui n'ont pas ces problèmes, et notamment la communauté juive, qui n'a pas à subir tant de discriminations.
    Le fameux discours "deux poids deux mesures".

    Le cas Dieudonné est intéressant... Les gens disent "pourquoi les medias censurent-t-ils Dieudonné à cause d'un sketch sur un rabbin facho, alors qu'ils publient les caricatures au nom de la liberté d'expression ?".
    Là, on voit que le fait de répéter sans cesse une contre-vérité pour faire croire aux gens que c'est vrai, ça marche. Si les médias invitent si peu Dieudonné, c'est sûrement pas à cause de ses sketchs, mais en réalité à cause de ce qu'il dit quand il fait des déclarations politiques... Quand Ardisson invite Dieudonné à TLMEP, et que Dieudo y sous-entend que l'état juif est responsable du sida en Afrique, et dit qu'il faut défendre Al-Manar (la chaîne qui diffuse des feuilletons antisémites) contre les sionistes qui veulent l'interdire, je comprends qu'Ardisson ne veuille plus l'inviter pour ne plus entendre de tels propos sur son plateau.
    Mais comme les choses sont compliquées, les gens retiennent ce qui est le plus simple, et le discours "y a deux poids deux mesures, on peut rire des arabes, mais on peut pas rire des juifs à cause de la Shoah, regardez ce qui est arrivé à Dieudo" marche...

    Pour résumer : pour la majorité de ceux qui se plaignent d'un deux poids deux mesures", ça ne dépasse pas le stade de la jalousie. Mais pour une minorité, ils développent une grille de lecture "l'Occident agresse l'Orient, le Nord agresse le Sud", et ça devient une paranoïa...

    Aounit va même jusqu'à commettre cette ignominie de comparer les caricatures antisémites des années 30 aux caricatures "islamophobes" des années 2000. C'est stupide, parce que les dessinateurs danois caricaturent le prophète, absolument pas les arabo-musulmans, alors que les caricatures antisémites caricaturaient les juifs, les représentant avec des droits crochus, voulant dominer le monde. C'est stupide mais ça marche.
    Si on veut un équivalent juif aux caricatures de Mahomet, il faut considérer des caricatures visant la religion juive, et pas les juifs en général.
    Mais là, certains essayent de créer une égalité entre ces caricatures non comparables (voir chez les Ogres), en disant : puisque les premières sont nazies, et que les secondes sont comme les premières, dont les secondes sont nazis...

    Ainsi, dans cette vision, les caricaturistes danois, qui voulaient simplement transgresser un interdit imposé par des censeurs religieux, sont vus comme d'affreux agresseurs racistes.
    Et comme, quand il y a paranoïa, la thèse du complot n'est jamais bien loin, et que les Etats-Unis et Israël sont vus (à cause des occupations de l'Irak et de la Palestine) comme les symboles de l'agression contre le monde arabe, c'est ainsi que certains manifestants passent de la dénonciation des caricatures, à celle de l'agression contre le monde arabe, puis à la dénonciation des Etats-Unis et d'Israël, et enfin des "sionistes".

    RépondreSupprimer
  13. Salut, c'est Val

    Tu sais bien que je suis pour la liberté d'expression, et contre le politiquement correct. On a "le droit" de blasphémer car ça fait évidemment partie de la liberté d'expression, et aussi de la liberté tout court. Mais un droit n'est pas une obligation. On est pas OBLIGé de blasphémer, de piquer dans la viande. Car qui pique sera piqué, ça me semble assez logique (bien entendu il a différents niveaux). Tant que ça touche les "valeurs" ça va encore, une fois que ça touche ta mère, ton père ou toi même, ce n'est plus vraiment acceptable, encore que...

    Enfin, ce que je veux dire, c'est "vive la liberté de presse et d'expression, mais aussi vive la liberté tout court". par le blasphème, au dela de ce qu'on a toujours le droit de penser par nous mêmes, on peut en arriver à atrister des gens, à les facher, à les rendre méchants car ils défendent leurs valeurs. C'est pas vraiment nécessaire.

    Je n'ai jamais trop compris pourquoi les humains doivent constamment profiter de leurs droits et en devenir carrément gloutons ! On en veut toujours plus, plus et plus...

    J'espère que tu vois ce que je veux dire. Vive la liberté pour tous. Tu peux blasphémer mais je peux te dire ce que je te dis et d'autres peuvent vraiment se facher sur toi. ON a le droit à être laic comme on a celui d'etre croyant, religieux, pratiquant, tout !
    Et on a aussi le droit quelque part de ne pas être le centre de la critique car on est pratiquant et qu'on a décidé que le blasphème c'était pas notre truc !

    RépondreSupprimer
  14. Si Philppe Val Sarkozy ... et autre les juifs ont vraiment envis que l'extreme droite arrive au pouvoir Shishe et re shishe !
    les racailles et les arabe doivent tous Voter Pour JEAN MARIE LE PEN
    en 2007 aux 2eme tour entre Sarkozy et Le pen Nous chosisson Le Pen !!
    5 M de Katos 3 M d'Arabe 2 M de Negres on doit arriver a faire quelque chose !! alors a 2007

    RépondreSupprimer
  15. Le Pen au pouvoir et y aurait une révolution. Sarkozy au pouvoir et il ferait grosso modo la même chose que Le Pen, mais personne ne s'en rendrait compte...

    RépondreSupprimer
  16. Un lien qui intéressera peut-être les internautes qui ont cliqués sur cette page. : )

    Les Unes de Charlie Hebdo sur http://unecharlie.populus.ch/

    RépondreSupprimer

Modération des commentaires sur les articles de plus de deux semaines