Le serment d'allégeance, le nouvel écran de fumée

Jean-François Copé veut que les Français fassent allégeance aux armes.

J'aime mon pays, je suis patriote (j'ai souvent parlé de la Marseillaise, de la nation, etc., sur ce blog). Mais cette proposition me semble avoir tout de la fausse bonne idée.

Tout d'abord, le serment d'allégeance est une coutume anglo-saxonne. Copé veut, comme a son habitude, encore angliciser, américaniser la France. Pas question !

Je ne crois pas que l'Europe restera éternellement en paix. Mais d'ici à ce que les citoyens de base doivent prendre les armes… Je vous rappelle qu'on a une des meilleures armées du monde et, surtout, l'arme nucléaire, ce qui limite beaucoup l'envie des autres pays de venir nous chercher des noises.


C'est bien d'ailleurs pour cela que cette même droite a suspendu le service militaire, qui était devenu inutile. C'est donc assez anachronique.

Et être anti-militariste, pacifiste, objecteur de conscience, c'est être un mauvais Français ? Je ne crois pas. C'est pourtant ce que sous-entend la proposition de Copé.
Les mauvais Français, ce sont tous ceux qui pratiquent l'évasion fiscale. Et que l'UMP chérit (Sarkozy faisant campagne avec Johnny en 2006…), qu'elle présente comme des martyrs.
Les élites mondialisées nous font la leçon sur l'amour de patrie ?


Quel est le but de cette annonce, alors ?
Ce qui est à retenir, c'est surtout le serment d'allégeance lors des naturalisations. Qu'on exige d'un futur Français l'adhésion aux valeurs de la France, c'est bien normal. Mais imposer un tel serment, c'est exprimer une défiance envers les naturalisés. Au lieu de les accueillir à bras ouverts, on leur demande une preuve supplémentaire ? on les suspecte de ne pas être loyaux envers leur nouvelle patrie ? C'est quoi ces conneries ?

Il y a deux ans, le débat sur l'identité nationale avait été lancé pour faire oublier les scandales Hortefeux, Mitterrand et Jean Sarkozy.
Cela avait finalement pas trop mal marché. Donc on recommence. Le Karachigate explose ? Vite, un écran de fumée ! Le serment d'allégeance. Comme cela, on caricaturera les réactions de la gauche pour les faire passer pour les ennemis de la France !


Ridicule. Car l'amour de la patrie ne se décrète pas. Il s'inculque. Qu'on arrête plutôt de détruire l'enseignement de l'histoire de France…

Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

Les éditorialistes menteurs : Colombani sur Sanders

Karoutchi et les amalgames au fascisme et à Vichy

Get A Kool, un festival raté