mercredi 28 mai 2008

Quand Rue89 se fait le relais de la propagande pro-voile

Je considère Rue89 comme une déception. Une "révolution de l'info" ? Non, ce n'était que de la poudre aux yeux. En réalité, Rue89 n'a jamais effectuée l'ouverture promise aux internautes.
Aujourd'hui, Rue89, c'est du sous-Libé.
Je comprends tout à fait la désillusion de Mikiane, l'un des fondateurs du site.

Quelque chose m'inquiète dans Rue89 : on y trouve régulièrement des articles remettant en cause la laïcité, ou faisant la promotion d'opinions fondamentalistes religieuses, au nom de la diversité.
En septembre dernier, c'est François Gèze qui publiait un article sur sa marotte : ce ne seraient pas les islamistes qui seraient responsables des massacres des années 90 en Algérie, mais le pouvoir algérien lui-même.
En janvier, c'était aux catholiques pro-vie que Rue89 laissait la parole.

Hier, Rue89 a carrément publié un article d'une certaine Florine Leplâtre sur un livre pro-voile. Rien qu'à lire le chapô (« Elles portent le voile et revendiquent le droit de faire ce choix sans être exclues d'une société prétendument laïque. Témoignages. »), on sait où on est : chez les anti-laïques. À l'oeuvre pour ce livre : deux voilées et le fameux Pierre Tévanian (écarté du Mrap pour ses positions anti-laïques et son anti-racisme plus que sélectif). Militants d'Une école pour tou-te-s, les principaux opposants à la loi anti-voile, et qui passent leur temps à crier au racisme et au sexisme. L'islamo-gauchisme à l'état pur.

Le pire de l'article, c'est sans doute sa conclusion, qui pue le relativisme culturel : « on se voit mal, ensuite, armée de son jean et de ses cheveux aux vents, aller donner des leçons. ». En gros : si vous portez pas le voile, fermez-la.

On croyait la gauche guérie de son indulgence coupable envers l'islam, grâce aux débats de la loi sur le voile qui ont permis de réaffirmer l'importance de la laïcité parmi les convictions de gauche. On croyait que l'islamo-gauchisme reculait, se confinait à l'extrême-gauche.
On avait tort : Rue89 est là pour faire la propagande anti-laïque !

4 commentaires:

  1. Je ne suis pas du tout d'accord avec toi (je n'ai pas lu le bouquin mais juste l'article).
    Il ne s'agit nullement de propagande pro voile, mais une tentative d'analyse a posteriori de l'interdiction du voile dans nos écoles à travers des témoignages variés entre celles qui portent le voile par choix, par obligation familiale ou ne le portent pas.
    Nul doute que l'interdiction du voile est un grand bien pour l'émancipation de celles qui le portent par obligation, mais ce n'est pas le seul bout de la lorgnette.
    Si le fait de faire témoigner celles qui portent le voile par choix sur cette interdiction est du prosélytisme musulman, ton billet est du prosélytisme laïc (je ne la met pas dans le même sac, bien sur, mais je trouve ça intellectuellement moyen).
    Je suis enseignant en LEP, quand je vois le matin un bon quart des élèves musulmanes enlever leur voile avant d'entrer à l'école, je me demande toujours ce que ça leur fait.
    Perso au titre du laïcisme vestimentaire, j'enlève ma casquette de racaille avant d'entrer au bahut

    RépondreSupprimer
  2. Une "analyse a posteriori" faite par des militants pro-voile.
    Et le ton de l'article de Rue89 est plus que complaisant, y a des tournures de phrases qui ne trompent pas…

    RépondreSupprimer
  3. Je suis plutôt d'accord avec J-C. Même en étant laïque, on ne peut pas aujourd'hui vanter les mérites de la loi sur les signes ostentatoires de 2004. Je me suis permis d'y répondre plus longuement sur mon blog, avec un trackback vers ton article

    RépondreSupprimer
  4. Tu devrais en réalité revoir la définition de "laïcité". La laïcité n'est pas l'interdiction des religions mais bien l'acceptation de toutes.

    RépondreSupprimer

Modération des commentaires sur les articles de plus de deux semaines