samedi 18 février 2006

Combat laïc : "Marianne" sur les athées

Reçu par la poste comme tous les samedis, mon hebdo préféré : Marianne. Ce magazine, qui affiche haut ses valeurs républicaines, m'a, tout comme ReSPUBLICA (la lettre électronique de la gauche républicaine) influencé dans mon désintérêt progressif pour la religion.

Le numéro de cette semaine est consacré aux incroyants, aux athées. Quand j'ai commencé à lire Marianne, il y a un peu plus de deux ans, j'ai découvert la "cause" athée. Auparavant, j'étais alors influencé par le "on a tous le même Dieu, qu'on soit cathos, juifs ou musulmans", discours gentillet mais qui oublie les agnostiques et surtout les libres-penseurs.

Depuis, je me bats pour la laïcité, pour la liberté de croire ou de ne pas croire.
Je ne suis pas devenu athée, mais je comprends parfaitement l'agacement que les libres-penseurs ont pu ressentir lorsque notre République a rendu hommage à la mort du pape (non pas les drapeaux en berne, mais surtout l'obligation faite aux préfets d'aller assister aux offices religieux en hommage au pape).

S'il y a un point sur lequel la cause athée m'a le plus influencé, c'est d'être pour la liberté totale de la critique des religions, pour le droit de tenir des propos blasphématoires.

Marianne nous décrit la situation des libres-penseurs, voire parfois simplement des laïcs, plus ou moins difficile dans certains pays (dur de ne pas être hindou en Inde, juif en Israël, ou chrétien aux États-Unis) et quasiment impossible en terre d'islam. Et nous rappelle l'histoire du Chevalier de La Barre, condamné à mort pour blasphème en 1766 à l'âge de 19 ans, pour blasphème, et qui est depuis le symbole du combat des libres-penseurs français.

Le magazine de Jean-François Kahn revient également sur la polémique des caricatures, en démontrant, avec ses propres caricatures, qu'on peut faire la même chose sur Jésus que ce qui a été fait sur Mahomet (après Mahomet avec sa bombe : Jésus allumant en bûcher de l'Inquisition) ou pire : Jésus qui se fait traiter de con par des gens dans l'eau "T'es con de marcher dessus, elle est vachement bonne", ou réagissant à la nouvelle "pour le Vatican, la masturbation n'est pas un péché" en disant "C'est pas trop tôt !" sur une croix tremblante. Mon dessin préféré est celui de Ranson "Jésus avait une mère juive", où on voit Marie dire à son fils crucifié "Tu ne veux pas mettre une écharpe ?"

Il serait profondément stupide de voir un racisme anti-blanc, anti-occidental ou anti-je ne sais quoi dans ces caricatures de Jésus, sous prétexte qu'il s'agit du prophète de la religion la plus répandue dans nos contrées. Cela démontre en quoi le discours de Mouloud Aounit ou d'autres islamo-gauchistes, prétendre que c'est raciste de se moquer de Mahomet, est profondément idiot.

lundi 13 février 2006

Blasphème : le précédent Salman Rushdie

Dans le Qui-vive du 12 février, Alain Finkielkraut nous rappelle que la lâcheté politique face aux extrêmistes religieux n'est pas une nouveauté.

En septembre 1988 est publié à Londres le roman de Salman Rushdie, Les Versets Sataniques. Au bout de plusieurs mois (déjà), l'ayatollah Khomeyni prononce une fatwa condamnant à mort l'auteur pour blasphème.

Réactions politiques de l'époque, rappelées par Finkielkraut :

"Le gouvernement britannique et le peuple britannique n'ont aucune affection pour le livre"
Sir Geoffrey Howe, ministre du gouvernement Thatcher

"Les chefs d'état occidentaux devront dire clairement qu'en protégeant monsieur Rushdie, ils n'approuvent en aucune façon l'injure qui a été faite à nos amis musulmans"
Jimmy Carter

"L'imam Khomeyni, l'autorité religieuse suprême en Iran n'avait pas d'autre choix, en suivant les enseignements du Coran, que de dénoncer un homme qui a insulté l'islam"
communiqué de l'agence TASS

"Je n'ai aucune estime pour monsieur Rushdie. J'ai lu ce qui a été publié des Versets Sataniques dans la presse, c'est misérable, et en règle générale, je n'ai aucune estime pour ceux qui utilisent le blasphème pour faire de l'argent, comme La Dernière Tentation du Christ, ce navet, je pèse mes mots, d'un fumiste qui s'appelle Scorcese"
Jacques Chirac, alors maire de Paris

dimanche 12 février 2006

Caricatures de Mahomet : grande victoire laïque en France !

Ceux qui ont parcouru ce blog auront sans doute remarqué que la laïcité est quelque chose de fondamental pour moi…

Cette semaine, grâce à Charlie Hebdo et à son Mahomet proclamant "C'est dur d'être aimé par des cons", nous les laïques avons connu une grande victoire.

Jusqu'ici, on se refusait à critiquer l'islam avec la même force qu'on critiquait le catholicisme, par peur des censeurs islamistes qui crient au racisme dès qu'on ose toucher à leur religion (souvenons-nous du lynchage dont ont été victimes Fallaci, Houllebecq ou Imbert).

Nous, laïcs, nous commencions ces derniers temps à penser que notre discours ne rencontrait plus trop d'échos, la manifestation de décembre dernier destinée à célébrer le centenaire de la loi sur la laïcité ayant été d'ailleurs plutôt été un échec.

Et là, mercredi, après moins d'une matinée, il était déjà impossible de trouver le moindre numéro de Charlie.
Nombreux sont ceux qui n'achètent jamais ou rarement Charlie, et qui ont voulu l'acheter pour marquer leur soutien aux rédacteurs de Charlie et à tous ceux qui pensent qu'on peut se moquer librement de toute religion. Pour défendre la laïcité !

Triomphe laïc en France donc ! Et face aux 400 000 acheteurs fiers d'affirmer leur attachement à la laïcité, combien d'islamistes contre les caricatures ? Les manifestations de cet après-midi : 7 000 à Paris, 2 000 à Strasbourg derrière le raciste Latrèche.

Nous ne sommes pas seuls face aux religieux ! Continuons le combat laïc ! Ne cédons pas à la lâcheté munichoise !

(dessins sur l'affaire Mahomet : http://www.cagle.com/news/Muhammad)

EDIT : videopodcast de la manifestation parisienne contre les caricatures, par Tristan Mendès-France : http://www.dailymotion.com/visited/tristao/video/46095 )

mardi 7 février 2006

"C'est dur d'être aimé par des cons"

Image hosting by TinyPic


Charlie Hebdo, dans sa grande tradition anti-cléricale, avait annoncé sa volonté de publier dans son numéro de mercredi les caricatures de Mahomet qui déchaînent les passions.

Des associations islamistes (CFCM, UOIF, FNMF) et les mosquées de Lyon et de Paris avaient demandé à la justice de saisir ce numéro du journal. Mais elles n'ont même pas été capables de respecter les règles, et ont débouté, non sur le fond, mais tout simplement sur la forme du référé.

Le dessin de couverture (que j'ai trouvé ) est signé Cabu, qui n'en est pas à son coup d'essai face aux islamistes, souvenez-vous de "Miss Sac à Patates" en 2002...

Selon Philippe Val, directeur de la publication de Charlie, les caricatures seront accompagnées "de commentaires d'intellectuels musulmans favorables à leur publication".
Extraits des pages intérieures sur le site du Nouvel Obs.


Autre journal paraissant le mercredi qui respectera sa tradition de caricature anti-cléricale : Le Canard Enchaîné. Le journal satirique est ainsi renommé par ceux qu'on imagine être leurs censeurs "journal satanique" et tous les dessins sont affublés d'un tampon "Dessin satanique"

EDIT mercredi 08/02 14h : j'ai pas pu acheter Charlie, plus aucun exemplaire nulle part (chez tous les marchands de journaux, y a une place vide au-dessus ou en-dessous du Canard Enchaîné)... J'ai pu prendre que Le Canard justement... Dommage pour moi, mais cela veut sûrement dire que le journal s'est arraché ! Et c'est une très bonne nouvelle pour la laïcité !
Bonne nouvelle : d'après la dépêche AFP, les 160 000 exemplaires mis en place ayant quasiment tous trouvé preneur, Charlie va procéder à un nouveau tirage de 160 000 exmplaires qui seront mis en kiosques demain !

EDIT mercredi 08/02 19h : déjà 400 000 exemplaires de Charlie vendus !

jeudi 2 février 2006

Soutien à France Soir, pour la laïcité !

Image hosting by TinyPicAprès le débarquement du directeur de publication de France Soir, continuons à blogsphémer pour défendre la liberté de blasphème et de caricature anti-cléricale !
France Soir est actuellement interdit en Tunisie et au Maroc, et non distribué en Algérie.

France Soir a eu le courage de publier hier les caricatures de Mahomet qui fond scandale (ce qui lui a notamment valu une saisie des exemplaires du journaux en Tunisie).

Mais cela a déplu au propriétaire du titre, Raymond Lakah, qui a viré le directeur de la publication Jacques Lefranc, et présente dans le même communiqué ses "regrets auprès de la communauté musulmane et de toutes personnes ayant été choquées ou indignées par cette parution". Sérieusement, combien de personnes ont été choquées par cette parution ? Quelques milliers peut-être parmi les six millions de français de culture musulmane...

Image hosting by TinyPicHeureusement, les journalistes de France Soir ne se laissent pas démonter et enfoncent le clou dans le numéro d'aujourd'hui !
Extrait :

l'Islam interdit à ses fidèles toute représentation du Prophète, (...) tous ceux qui ne sont pas musulmans sont-ils tenus de se conformer à cet interdit?" "Imagine-t-on une société où l'on additionnerait les interdits des différents cultes? Que resterait-il de la liberté de penser, de parler et même d'aller et venir? Ces sociétés-là, nous les connaissons trop bien. C'est par exemple l'Iran des mollahs.

Mais c'était hier la France de l'Inquisition, des buchers, de la Saint-Barthélemy

Ne pas se coucher devant les religieux (comme l'a fait le Quai d'Orsay qui a "condamné tout ce qui peut blesser les individus dans leurs croyances"), c'est essentiel !

Image hosting by TinyPic

Les journaux qui ont publié ces caricatures (parues originellement dans le Jyllands-Posten le 30 septembre dernier, il y a plus de 4 mois !) hier ou aujourd'hui :
France Soir (France)
Die Welt (Allemagne)
La Stampa
Corriere dell Sera (Italie)
De Volkskrant
De Telegraaf
NR Handelblasd (Pays-Bas)
Blick
La Tribune de Gèneve (Suisse)
Dnes (République Tchèque)
El Periódico de Catalunya (Espagne)

mercredi 1 février 2006

Blasphémons, blasphémons gaiement !!!

EDIT 09/02 : Message du Jyllands-Posten aux musulmans en français
EDIT 07/02 : La une de Charlie Hebdo du mercredi 8 février : Mahomet se tenant la tête "C'est dur d'être aimé par des cons" !!!

EDIT 03/02 : merci ¥€$ !
EDIT 02/02 0h40 : Le patron de France-Soir débarqué pour avoir publié ces caricatures ! Scandaleux !

Voici ci-dessous les caricatures de Mahomet parues dans un journal danois, Jyllands-Posten. (source)
Blasphématoire, ça ???
Et quand bien même cela serait blasphématoire, il en va de la liberté de blasphème, de la liberté de caricature.

Aujourd'hui c'est un journal danois à qui on empêche de caricaturer l'islam, et demain, quoi ? Ils censureront les caricatures anti-cléricales de Charlie Hebdo contre l'islam ou le christiannisme ? C'est ce dont rêve l'extrême-droite catholique depuis des années ! Que tous ces censeurs aillent se faire mettre !

Alors, comme d'autres bloggeurs, j'ai décidé de blasphèmer sur mon blog ! Blogsphémer ?

Vous aussi, bloggeurs, affirmez votre attachement à la laïcité, défendez la liberté de blasphème, en blogsphément !
Pour ça, c'est simple, il suffit de publier une image blasphématoire sur votre blog ! Caricature de Mahomet, Jésus, Abraham, Dalaï-Lama, du pape, etc.

Image hosting by TinyPic



PS :
Bravo à France Soir qui a publié les dessins en France dans son édition du 1er février, même si ça a coûté sa place au patron !
Image hosting by TinyPic

PS 2 : vous pouvez aussi retrouver ces caricatures sur le site de Jocelyn Bézecourt, l'anti-clérical préféré de mes amis de la gauche républicaine

PS 3 : merci ¥€$ de faire un lien !!! http://3couleurs.blogspot.com/2006/02/les-12-caricatures-de-mahomet.html

PS 4:
A lire : Alain Finkielkraut, "Fanatiques sans frontières" (Libération, jeudi 9 fév.) et "La malédiction du «sans-frontiérisme»" (entrevue dans Le Temps, mardi 7 fév.)