jeudi 12 octobre 2006

Des nouvelles de la pétition Redeker

Je vous avais invité il y a quelques jours à signer la pétition de soutien à Redeker.

Quand je l'avais moi-même signée, il y a dix jours, nous n'étions encore que 150. Nous sommes désormais près de 2500 à exprimer publiquement notre soutien à ceux que les islamistes veulent faire taire.

La pétition est toujours à signer sur http://www.petitionredeker.info/
Je vous invite à lire ce texte que j'ai reçu un texte, que j'ai reçu par mail ce matin, qui tente de répondre à ceux qui se demandent pourquoi le soutien à Redeker doit être "sans réserve" :

Redeker mort ou vivant ? raisons philosophiques d'un soutien sans réserve, de Catherine Kintzler.

10 commentaires:

  1. Bonjour,
    J'espère que nous sommes plus que 2500 à avoir exprimé notre soutien à Redeker, car plusieurs pétitions circulent.

    J'apprécie beaucoup le texte de Catherine Kintzler. Je l'avais déjà lu hier sur Calle Luna et l'ai mis en lien dans des commentaires de textes anti-Redeker. Les antis ne voient en Redeker qu'un raciste, sans vouloir comprendre et donc défendre la liberté de blasphémer.

    Mon soutien à la liberté de blasphème est total, comme après la parution des fameuses caricatures.

    A quand une pétition pour soutenir Charlie Hebdo, traîné en justice par les organisations religieuses islamistes ?

    PS j'aime bien que tous les pseudos soient suivis de Saïd :-)) Il m'est souvent arrivé de signer des commentaires (sur d'autres sites) "Salam/Shalom"

    RépondreSupprimer
  2. Je n'avais jamais fait attention que "said" pouvait être lu "saïd"…

    pas mal ;)

    RépondreSupprimer
  3. Merci de faire circuler le texte "pourquoi un soutien sans réserve". J'espère pouvoir mettre un autre article en ligne en fin de semaine. La Société française de philosophie vient de publier un communiqué de soutien.
    CK
    http://www.mezetulle.net

    RépondreSupprimer
  4. pour voir le débat chez calvi, cliquez sur ce lien

    http://www.dailymotion.com/prochoix/video/xik6t_lislam-face-a-la-critique

    RépondreSupprimer
  5. Ce commentaire a été supprimé par un administrateur du blog.

    RépondreSupprimer
  6. Caro>
    j'avais déjà vu cet article hier, mais je ne me souviens plus où.

    Le mec joue sur les mots.
    Alors, oui, y a pas eu un imam qui a édicté une fatwa religieuse contre Redeker.
    Voir à ce propos la mise au point de Caroline Fourest sur ce point.
    Y a eu un cheikh islamiste s'exprimant sur Al-Jazira en dénoncant avec virulence cet article.

    Mais Redeker a bel et bien reçu des menaces de mort (quoiqu'en pense certains qui voient des complots islamophobes partout), et c'est cela qui a provoqué le sentiment qu'on voulait le tuer à cause de ce qu'il avait dit, et que des gens ont parlé de fatwa.

    Mais la technique est claire : réfuter un petit aspect des choses pour tenter de faire croire que tout est un mensonge

    RépondreSupprimer
  7. vinz, peux-tu enlever mon mail STP ? j'avais écrit : "pas à publier" dans mon commentaire. Merci :-)

    Pour l'instant, je n'ai pas répondu sur IMT

    RépondreSupprimer
  8. Désolé, la publication des commentaires est automatique sur mon blog, je ne modère qu'a posteriori.
    Et comme c'était un samedi soir, j'ai lu ton commentaire un peu trop vite, en sautant la première ligne apparemment. Désolé, je l'enlève tout de suite ;)

    PS : pour me joindre par mail, mon adresse est en haut à droite du blog.

    (pour info, voilà de quel article on parle :
    http://toulouse.indymedia.org/article.php3?id_article=7157 )

    RépondreSupprimer
  9. Merci... bon à savoir pour une prochaine fois, si prochaine fois il y a :-)

    J'ai mis le lien de l'article de Caroline Fourest que tu as donnée, ainsi que le lien sur l'émission "mots croisés", très intéressante sur l'Islam en France.

    Il n'y a pas fatwa contre Redeker, mais menaces de mort.

    Ce n'est pas que je veuille à toute force clore un débat (qui dans ce cas n'avait pas encore commencé), mais j'en ai un peu marre de tous ces islamophiles extrêmistes qui ramènent finalement tout sujet au problème du PO et non pas à l'islam en général et en France en particulier.

    Les liens ont évité, au moins pour le moment, la dérive habituelle.

    Et toujours : vive la liberté d'expression

    RépondreSupprimer
  10. J'ai mis en ligne le deuxième article promis :
    http://www.mezetulle.net/article-4272226.html

    RépondreSupprimer

Modération des commentaires sur les articles de plus de deux semaines