Socialiste, moi ?

Comme tout bloggeur, je suis curieux. J'aime bien voir d'où viennent les gens qui arrivent à mon blog.
Hier, en consultant mon compte chez Direct-Stats, j'ai découvert qu'un lecteur était arrivé chez moi à partir de la page "Répertoire des blogs politiques" du wiki de Place de la démocratie

Ah, tiens. Je me cherche, et finis par me trouver dans la catégorie "Blogs Parti Socialiste" (rubrique "autres").
Un peu de recherche dans l'historique, et je découvre que quelqu'un m'a ajouté à cette liste le 30 mai (à 12h20).

Content d'être sur cette liste. L'impression qu'à force d'y défendre des valeurs républicaines, laïques, sociales, de gauche, des positions anti-cléricales, patriotes, etc., on a reconnu un intérêt à mon blog. C'est toujours sympa :)

Ce qui m'a par contre surpris, c'est d'être classé dans la rubrique socialiste, ne me considérant pas moi-même comme socialiste… Bon, vu mon soutien appuyé à Fabius, je comprends qu'on ait pu me croire socialiste. Mais non, même si j'ai voté PS aux Régionales et aux Européennes, je ne le suis pas. Je suis un simple sympathisant de gauche. Gauche républicaine et laïque.

Je n'ai même pas profité des soldes sur l'adhésion au PS, même si j'ai pas mal hésité.
La raison principale est que je ne suis pas du tout séduit politiquement par Ségolène Royal, notamment à cause du vide de son discours.
Comme je crois en des valeurs républicaines, si Royal est candidate PS, je voterai pour Chevènement (s'il se présente). Je voulais conserver l'indépendance de mon choix (être au PS et voter pour un autre candidat, j'aurais pas trouvé ça réglo).
Les adhésions bradées au PS ont fait passer le nombre de militants de 130 000 à 200 000. Ce n'est plus le même parti, j'attends de voir ce que sera la direction qu'il prendra à l'automne. S'ils proposent une politique qui me plaît, je les rejoindrai…

Mais, actuellement, je ne suis pas socialiste. Donc, en fait, la catégorie "Autres blogs de gauche" me conviendrait davantage ;)

Commentaires

  1. VinZ, ce petit mot pour que tu saches que je suis comme toi (non encarté au PS, et de gauche républicaine et laïque). Je ne te suis cependant pas sur ton soutien à Chevènement, pour les raisons que tu sais (cf mon blog) et qui me sont peut-être personnelles.
    Mais et j'insiste, ton chevenementisme ne me pose aucun problème.
    Je t'estime pour tes analyses sincères et tes prises de positions citoyennes et courageuses.
    C'est tout ce qui compte à mes yeux.
    Les libres-penseurs sont si rares. ;)

    RépondreSupprimer
  2. Merci pour ce petit mot :)

    Je vais préciser ma position sur Chevènement : je le trouve trop souverainiste, trop nationaliste. Le principal point qui me dérange, c'est sa position sur l'Europe : il est contre l'Europe politique, moi je suis pour une Europe politique (mais autre que celle d'aujourd'hui). Et puis, oui, y a quelques points noirs de son parcours qui me dérangent.

    Donc je ne considère pas le soutenir. Je l'ai dit par ailleurs, je soutiens Fabius.
    S'il n'est pas candidat, je me rabattrai sur le candidat dont je me sentirai le plus proche de ses idées. Et je risque alors de préférer Chevènement à Royal (dont les positions blairistes et anti-laïques ne me séduisent pas). Mais je n'en suis pas sûr.

    RépondreSupprimer
  3. Alors nous sommes d'accord sur le Che. :)
    J'ajoute que la république du Che ne résonne pas en moi comme celle de Weimar ou la République espagnole (loin de là). Reste qui si, par extraordinaire, on avait un 2e tour Chevenement/droite ou extrême-droite, évidemment, je voterais pour lui.
    Pour la question européenne, étant fabiusien, tu avais voté non ? (Je suis un ouiiste non-sectaire ;) ).

    RépondreSupprimer
  4. oui, j'ai voté non au référendum. (c'est d'ailleurs ce qui a éveillé chez moi l'intérêt pour Fabius, avant que je me rende compte qu'il était également intéressant niveau laïcité)
    Mais noniste non-sectaire ;) Tant que les oui-ouistes ne traitent pas les nonistes de crétins, et que le débat peut avoir lieu serainement, ça ne me dérange pas.

    Moi j'ai voté non, pour dire "je suis pour l'Europe, pour que l'UE ait une Constitution, mais une Constitution meilleure que celle-là, je vais pas accepter n'importe quoi non plus".
    Mais je comprends tout à fait l'argument "okay le texte est pas parfait, mais c'est une occasion unique de construire l'Europe, ne la ratons pas".

    RépondreSupprimer

Enregistrer un commentaire

Modération des commentaires sur les articles de plus de deux semaines

Posts les plus consultés de ce blog

Les éditorialistes menteurs : Colombani sur Sanders

Get A Kool, un festival raté

Karoutchi et les amalgames au fascisme et à Vichy