James Brown, Michael Jackson, Prince (Apollo, 1983)

Commentaires

  1. Cette vidéo, en plus d'être peu connue du grand public, montre toute la spontanéité de Michael quand il se lâchait... chose assez rare

    RépondreSupprimer

Enregistrer un commentaire

Modération des commentaires sur les articles de plus de deux semaines

Posts les plus consultés de ce blog

Les éditorialistes menteurs : Colombani sur Sanders

Get A Kool, un festival raté

Karoutchi et les amalgames au fascisme et à Vichy