Articles

Affichage des articles du décembre, 2006

Le site officiel de Dieudonné n'est pas à jour

Image
Sur la page d'accueil du site internet de Dieudonné, un avertissement trône : "IMPORTANT: Le site dieudo.net n'est pas totalement à jour pour le moment". En réalité, seules les pages consacrées à ses spectacles ont été mises à jour, le reste du site n'a pas bougé depuis des années.
On peut donc tomber sur des vestiges d'une période bien révolue : le Dieudo anti-raciste.

Ainsi la page "Politico-Dieudo" nous affirme que Dieudonné considère le FN comme "une gangrène dans le pays et un appel aux conflits sociaux, voire à la guerre civile"
Intéressons-nous maintenant au Dieudo-chanteur, grâce à la page "Disco-Dieudo" : on nous y rappelle que Dieudonné a sorti un album il y a une dizaine d'années, motivé entre autres par "son combat de tous les jours contre ce parti de l'extrème", une de ses chansons étant écrite "à la mémoire d'Ali Ibrahim, assassiné le 21 février 1995 par un colleur d'affiche du FN"

À …

Bretonnants flamingants

Découvert en cherchant la source des liens vers mon blog : le site de la fédération d'Ille-et-Vilaine du Parti Breton.

Un de leurs rédacteurs y rebondit sur un commentaire publié sur mon blog à propos du canular de la RTBF. Jusqu'ici, je n'avais lu que des réactions favorables aux Wallons, qu'elles soient belgicaines ou non.

Ici, sans surprise, les autonomistes bretons, anti-français, se rangent du côté des flamingants anti-francophones : Moins que les peuples libres cependant, nous avons, comme les Flamands, un boulet à tirer. Mais dans notre cas, c'est nous la minorité. La solution existe, les autres peuples minoritaires d'Europe montrent la voie.Vous pouvez le constater, pour ces gens, la France est un boulet. Comme toujours, les autonomistes/indépendentistes se révèlent être des libéraux agressifs (la liberté de ne pas se soucier du voisin n'est jamais loin de la liberté de s'éloigner de la France). Voyez ce qu'ils reprochent à la France : D'u…

Bravo la RTBF !!!

Image
Je viens d'apprendre que la première chaîne de la RTBF (radio-télévision belge francophone) avait fait un coup énorme ce soir.

Alors qu'ils avaient annoncé une émission sur l'avenir de la Belgique, et notamment ce qui se passerait en cas de scission de la Flandre, les téléspectateurs ont vu autres choses : une interruption d'antenne, un programme avec de vrais journalistes annonçant que la Flandre avait déclaré son indépendance. Vous pouvez voir le début de cette fiction à voir sur le blog de "Moi Belgique".

Tout était prévu : les réactions des célébrités, une fuite du roi Albert II à l'étranger, les scènes de joie des flamingants à Anvers, les reportages de terrain montrant des trains bloqués à la frontière. Tout était fait pour que les gens y croient. Et certains y ont cru, quelques-uns s'empressant d'en parler sur internet (voir par exemple cette modification sur wikipedia ou cette question sur Yahoo!Q/R).
Plus d'info dans cet article du Soir.

La jeune arabe (à la culotte rose) du FN et la laïcité

Image
Jeune et jolie arabe. Piercing au menton. Pantalon taille basse laissant apparaître le bas de son ventre et le haut de sa culotte rose. Agréable à regarder, non ?

Si je vous dit qu'il s'agit d'un morceau d'une affiche, et que cette jeune fille a le pouce baissé, à quoi pensez-vous ? Une campagne de SOS Racisme ou de la LICRA pour dire non aux discriminations ?
Tout faux. C'est une des 7 affiches de la dernière campagne du Front National, visibles sur le site de campagne de leur candidat.

En effet, le parti d'extrême-droite cherche à séduire tout le monde en 6 personnes : un homme rural, une femme urbaine, un enfant, une vieille, un entrepreneur et… une française d'origine immigrée. Chacun a droit à son affiche. Le slogan commun à ces affiches : "droite/gauche, ils ont tout cassé". Une dernière affiche regroupe ces 6 personnes autour de Le Pen.

Que reproche donc cette jeune arabe frontiste à la gauche et à la droite ? D'avoir cassé "nationalit…

Royal au Liban et les medias sarkozystes

Image
On peut reprocher à Ségolène Royal son côté girouette lors de son voyage au Proche-Orient : rencontrer le Hezbollah mais refuser de rencontrer le Hamas ; dire au soldats français de la FINUL son opposition au survol de leurs positions par les avions israéliens puis, une fois en Israël, dire qu'elle peut "comprendre" ces survols.

Par contre, certains lui reprochent n'importe quoi. Sarkozy a peur de sa rivale si populaire, alors il essaye de trouver la moindre petite chose contre elle.

Vendredi 1er décembre, Ségolène Royal rencontre des députés libanais, et, parmi eux, un député du Hezbollah qui commet une diatribe anti-américaine et anti-israélienne. Royal répond fermement, rappelle qu'Israël a le droit à sa sécurité.

Mais il se trouve qu'une des phrases du député n'a pas été traduite par l'interprète : il comparait les résistants libanais face à l'armée israélienne, aux résistants français qui luttaient contre les Nazis. D'ailleurs, les journalis…