C'est ça la France - MARC LAVOINE

En ces temps de tension entre la France et certains de ses jeunes d'origine étrangère, il m'est revenu une très belle chanson de Marc Lavoine qui nous rappelle que la fraternité est une valeur essentielle de notre pays. Liberté, égalité, fraternité. "Faut jamais les oublier, les trois mots qui terminent en Té" !

Ça boit le petit noir ou le petit vin blanc
Ça cherche la bagarre et du boulot souvent
Ça lève le poing, ça bouge, ça manifestationne
Ça sort tous les samedis dépenser son pognon

C'est ça la France
Du chili dans les gamelles et du vin dans les bidons
C'est ça la France
Du laguiole à l'opinel, partager les saucissons
C'est ça la France
On est tous des frères selon les déclarations
Enfin, je pense, faut jamais les oublier
Les trois qui terminent en Té


Ça fait de l'huile d'olive et du couscous poulet
Ça trinque à la pétanque, au comptoir, chez marseille
Ça Brassens à tout va, c'est beau les seins d'une fille
Ça camembert, le chinois, ça frise à la bastille

C'est ça la France
Du chili dans les gamelles et du vin dans les bidons
C'est ça la France
Du laguiole à l'opinel, partager les saucissons
C'est ça la France
On est tous des frères selon les déclarations
Enfin, je pense, faut jamais les oublier
Les trois qui terminent en Té


Ça avale son vichy et ça Dreyfus la joie
Jean Moulin Rouge aussi, Pierre Bérégovoy
Sa liberté de la presse, c'est pas qu'une impression
Le plus souvent ça O.S. chez renault, chez citron

C'est ça la France
Du chili dans les gamelles et du vin dans les bidons
C'est ça la France
Du laguiole à l'opinel, partager les saucissons
C'est ça la France
On est tous des frères selon les déclarations
Enfin, je pense, faut jamais les oublier
Les trois qui terminent en Té


Ça flique quand même pas mal, ça repasse à tabac
Ça chauffe un peu dans les bals, je rentre à la casbah
Ça bouche sur les périphs, ça rôde encore la nuit
Ça fait des hiéroglyphes et ça fait des petits

C'est ça la France
Du chili dans les gamelles et du vin dans les bidons
C'est ça la France
Du laguiole à l'opinel, partager les saucissons
C'est ça la France
On est tous des frères selon les déclarations
Enfin, je pense, faut jamais les oublier
Les trois qui terminent en Té

Commentaires

  1. j'pense que tu t'es fait spambloggué juste au dessus:/

    sinon tu connais la version "rap" de cette chanson, par disiz?

    (Eloquence)
    Mais si pour toi la France c'est
    Musée bal musette via
    Vie en rose
    Façon dolce vita
    Pour moi c'est plutôt via
    100 à l'heure comme à Daytona
    Faut qu'je fasse le max
    Pour ramener les CFA
    Tu me comprends tu vois j'ai pas l'temps d'faire
    Le tour des monuments d'Paris
    Mon bâtiment m'suffit
    Même si peu d'touristes passent par ici
    Ici et là on représente
    Loin des clichés carte postal, Champs Elysée
    Cette vie d'Bohême, donc peu de comedia del arte
    J'te donne les faits rien qu'les faits comme sur Arte

    (Disiz)
    Mais si, pour toi en France
    Y a trop d'reubeus et d'renois
    Et que ça pu, trop d'keraille près des Sonacotra
    Moi j'me fous du monde, et prépare ma libération
    Je suis le nouvel observateur en pleine expention
    Ca m'fous la rage, de faire comme si c'était pas grave
    Lorsque le FN pousse à la Seine un arabe
    Alors que quand Lady Di die
    Là ça chiale chan-mé
    L'opinion public francaise
    Soudain s'est alarmée
    Mais, Eloquence pense
    Que pour nous y a moins d'chance
    J'baisse pas les bras mais
    C'est ça la France (x3)

    Refrain :
    Autant d'beaufs dans l'bistrot que d'mecs fumant l'bédot
    C'est ça la France
    Autant d'refrè au stepo que d'variet chez Foucault
    C'est ça la France
    Autant d'bonnes gos au Lido que de charclo dans l'métro
    C'est ça la France
    Autant d'rage dans mes mots que de conneries chez Bardot
    C'est ça la France

    (Disiz)
    J'suis jeune et con
    Pire qu'un vodoo face au coq francais
    Faut qu'on plume le beauf
    C'est notre époque, on l'sait
    J'prends l'bic et la feuille saigne
    Digne dans ce monde obscène
    Serine, signe
    Disiz la Peste, " C'est son nom d'scène "
    Texte, grandit éloquent
    Eloquant l'éfigie des délinquants
    J'rap pour les nejeu
    Qui vont regretter d'être au p'tit french cancan
    Quand tu, r'gardait Stéphane Colaro
    Et son Cocorico show
    Son émission d'beaufs pour les cochons et les gros
    J'crois qu'tu t'gourres,
    J'ai pas d'slogan
    J'ai pas d'histoire,
    Au pied d'ma tour,
    J'ai pas d'discours
    Mais, on s'était dit rendez vous dans 10 ans
    Même jour, même heure, même bedot, même hall

    (Eloquence)
    Ca fait E.L.O.Q.U.E.N.C.E
    Plus la vibe, fuck le FN
    Vu qu'la haine c'est eux
    Qu'ils l'a distillent sur affiche
    Pour celles et ceux qui pensent ke la France on vient la rahla
    Chacun sa vision du monde,
    Oblique et la mienne
    Quand j'kicke à l'amiable
    Pessimiste à souhait
    Sur tes principes j'm'assois
    Pur guerrier Massaï
    Mes frères savent comment réagir si les flics m'assaillent

    Refrain

    (Eloquence)
    Rarement l'béguin
    Stop des ??? "hien hein"
    Origine cainfri
    Représente "hein hein"
    Jeune noir "hein hein"
    Sans espoirs "hein hein"
    Luxe et intégration sinon rien "hein hein"
    Peu d'place pour moi dans c pays "hein hein"
    Parait qu'j'viens chourrave le taf de certain "hein hein"
    Idées préconcues "hein hein"
    Soif de reconnaissance "hein hein"
    Pour moi et mes frères 'cains "hein hein"
    N'oubli pas d'où j'vais, où j'vais "hein hein"
    N'oubli pas ceux tombés pour un rien "hein hein"
    Histoires de bracages "hein hein"
    Sans trucage "hein hein"
    J'te sers la réalité telle qu'elle
    Donc décale frère

    (Disiz)
    Eloquence on dit koi ?
    On dit qu'sait bon non ?
    Des vagues de oufs sur des beats de dingue,
    Putain c'est bandant
    Moi j'suis un afro ??? qui donnent des affres aux beaufs
    Parce que ce taff ??? c'est d'être ???
    L'époque des yéyés c'est fini
    Maintenant si tu c'est pas c'que c'est,
    C 'st d'la bête de bombe négro,
    Même si ça sonne pas francais
    C'est 22 Béliers pour l'beat
    Maintenant tu seras c'que c'est

    Refrain

    Dis moi Eloquence, c'est ça la France ?
    Ouais ouais
    Donc, fuck de long en large Delon, Trenet et Bardot
    Tous dans l'même sac quoi...poubelle, dans un sac poubelle
    Bande de mittos.

    RépondreSupprimer
  2. Ah tiens, je l'avais pas vu le commentaire de spam... ça y est, il est enlevé !

    Sinon, oui je connais l'existence de la reprise par Disiz. Aimant à la fois la chanson française et le rap, j'aime bien quand des choses comme ça arrivent (et là, j'attends la reprise de "L'homme pressé" de Noir Désir" qu'on devrait avoir sur le nouvel album de Doc Gynéco ;D)...

    Mais la version de Disiz la peste, j'ai juste du écouter une fois à la fnac y a quelques années, quand l'album de Disiz sur lequel était ce morceau était sorti, et je ne m'en souviens plus... Donc en pratique je ne la connais pas vraiment. Le texte me semble intéressant mais pas non plus exceptionnel...

    Pour moi, Disiz est un rappeur intéressant, mais pas parmi mes préférés...
    Ses chansons drôles me plaisent (notamment le coup de Joey Starr président de la République -et de MC Jean Gab'1 chef de l'opposition- dans "Inspecteur Disiz" LOL), les autres j'accroche moins...

    RépondreSupprimer
  3. Eh Vinz, les jeunes des banlieues ne sont pas des immigrés. Ce sont pour la plupart des Français, tout comme moi, petit-fils d'Italien.

    Ce rap me fait penser à Hexagone de Renaud. Je ne l'ai pas entendu, mais au niveau des paroles, il me parait plus intéréssant que la plupart de la musique française qu'on entend, rap, rock, pop etc.

    RépondreSupprimer
  4. Oui, je vais modifier ça, j'ai écrit un peu à la va-vite, et ce raccourci est une erreur.

    "C'est toujours ça la France" de Disiz et Eloquence peut-être écoutée sur ce radio.blog

    Je réflechissais ces derniers jours à la polémique soulevée par le fameux député UMP Grosdidier sur les textes des rappeurs. Et je me disais "que ferait-on aujourd'hui face à un texte comme Hexagone de Renaud".
    Je crois qu'il y a quelque chose dans la tête des gens selon laquelle un "français de souche" qui s'en prend au beauf français de souche, ça passe ; mais quand un immigré s'en prend au même beauf français, c'est ressenti comme du racisme.

    C'est bien dommage, ça marche d'ailleurs dans tous les sens : on ne peut quasiment plus critiquer quelqu'un d'une autre origine sans se faire accuser de racisme. Moi je fais pas de différences entre les couleurs, un con est un con.

    PS : Doc Gynéco avait enregistré avec Renaud une reprise d'Hexagone en 1999 (album "Les liaisons dangereuses"), elle est dans mon radio.blog en haut à gauche de la page ;D

    RépondreSupprimer
  5. Merci pour le lien.
    Par ailleurs, qui est Français de souche? Renaud l'est-il? Pas moi, en tous cas-mais ça je pense que vous l'aviez compris!

    RépondreSupprimer
  6. c'est méchant je sais, mais je pense que Renaud chantait mieux à l'époque!

    RépondreSupprimer
  7. Oui, c'est vrai, mais la fin des années 90, c'est la période où Renaud était alcoolo, passait ses journées dans les bars, on pensait que sa carrière était finie si bien qu'on lui avait remis une Victoire de la Musique d'honneur...

    Depuis, il rechante assez bien, mais c'est vrai qu'à l'époque du morceau avec Gynéco, c'était pas ça...

    RépondreSupprimer

Enregistrer un commentaire

Modération des commentaires sur les articles de plus de deux semaines

Posts les plus consultés de ce blog

Les éditorialistes menteurs : Colombani sur Sanders

Get A Kool, un festival raté

Karoutchi et les amalgames au fascisme et à Vichy