jeudi 25 août 2011

25 août 2001 : Babygirl aura toujours 22 ans

Les premiers posters que j'ai accrochés dans ma chambre (même si je n'habite plus chez mes parents depuis longtemps, j'ai laissé ma chambre en l'état : ils y sont toujours)… Aaliyah était l'une des idoles de ma jeunesse (l'autré étant Alicia Keys). Sans doute aime-t-on les destins brisés.

J'écoutais beaucoup de groove-r&b à l'époque. On l'a vite oublié, mais cette musique connaissait alors un rapide âge d'or, entre le The Writing's on the Wall des Destiny's Child (1999) et le A Little Deeper de Ms. Dynamite (2002).
Les productions syncopées de Timbaland (et Missy Elliott) étaient alors révolutionnaires. Cela tombe bien, ces derniers ont produit la majeure partie du dernier album d'Aaliyah, sorti un mois avant son décès.
Et puis cette musique est redevenue de la soupe…


Un album (éponyme) de grande qualité. Une carrière d'actrice en plein boom : premiers rôles de petits films, petit rôle dans Matrix 2 et 3 (elle aura seulement eu le temps de tourner les scènes du 2…). Aaliyah allait devenir une popstar. Un truc plus gros que Beyoncé…

Un avion conduit par un pilote minable sous l'emprise de la drogue et de l'alcool. Quel gâchis…

Babygirl restera malheureusement éternellement jeune dans nos mémoires. Avec son visage à peine adulte…

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Modération des commentaires sur les articles de plus de deux semaines