Le retour de BHV

Je vous avais déjà parlé de l'arrondissement de Bruxelles-Hal-Vilvoorde (BHV).
Les flamands veulent la scission, les francophones refusent.

En novembre, les flamands avaient profité de leur majorité au parlement pour voter la scission ; les francophones avaient enclenché une procédure de "conflit d'intérêt" contre BHV (ce genre de procédure est destiné à protéger les communautés linguistiques quand elles se sentent menacées).

Le 1er mai, le répit accordé par le conflit d'intérêt se terminera. Et les nationalistes flamands semblent déjà prêts à voter à nouveau la scission. Il faut dire que l'accord de gouvernement a soigneusement contourné le problème, se contentant du minimum, comme d'ailleurs sur les autres points.

Si BHV revient à l'ordre du jour du Parlement, c'est une vraie bombe qui peut déclencher une nouvelle crise linguistique. Et les crises linguistiques en Belgique, ça fait souvent chuter les gouvernements (la crise de Louvain pour le gouvernement Vanden Boeynants en 1968, celle des Fourons pour le gouvernement Martens VI en 1987)…

Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

Les éditorialistes menteurs : Colombani sur Sanders

Get A Kool, un festival raté

Karoutchi et les amalgames au fascisme et à Vichy