Articles

Affichage des articles du janvier, 2007

Vive la nation !

La récente polémique concernant les propos de Ségolène Royal sur la souveraineté du Québec montre que le sujet de la nation reste toujours très sensible. Pourtant, si ses propos étaient maladroits au niveau diplomatique, ils n'en restent pas moins fondés : on ne peut empêcher une nation d'accéder à sa souveraineté si elle le désire.

Avant d'aller plus loin, il convient de définir clairement ce qu'est une nation.

Nation à la française, nation à l'allemande
Deux visions de la nation s'opposent :
la conception allemande, selon laquelle une nation se définit par son histoire, sa culture, sa langue (Herder parle de Volksgeist, "génie national")
la conception française, issue des Lumières, basée sur la volonté d'appartenance, d'association ; ainsi, Emmanuel-Joseph Sieyès, l'un des grands architectes de la Révolution Française, définissait en 1789 dans "Qu'est-ce que le Tiers-État ?" la nation comme "un corps d'associés vivant s…

Tout est possible, cela dépend de nous !

Image
Quelle originalité, messieurs les communiquants de l'UMP !
Il paraît que Sarkozy était celui qui avait redonné à certains la fierté de se dire de droite. On va finir par avoir du mal à le croire, tant il peut faire des choses qu'on attendrait plutôt d'un candidat de gauche.

Déjà, dans son discours de dimanche, il a cité Jaurès. Mais surtout, la communication sarkozienne semble de plus en plus s'inspirer de celle du PS dans la période précédent l'avènement de Mitterrand.
Ainsi, la "rupture" du candidat, ce mot qui inquétait, a été passée au filtre mitterrandien pour devenir aussi "tranquille" que la force de Mitterrand en 1981.

Mais surtout, observons son nouveau slogan "Tout devient possible avec Nicolas Sarkozy". Cela n'est pas sans évoquer clairement le "tout est possible" du Parti Socialiste en 1972, il y a près de 35 ans !

Que recherche l'enchanteur des nouveaux medias ?

Image
L'enchanteur des nouveaux medias, c'est la boîte d'Arnaud Dassier, qui s'occupe de la communication internet de l'UMP. Une communication qui a fait parler d'elle, certains la trouvant limite (l'épisode dit du "sarkospam", certains noms de famille achetés comme mots-clés sous Google).

Comme tout blogueur curieux, cela m'amuse de regarder d'où viennent les visiteurs sur mon blog, et comment ils y arrivent. J'ai ainsi découvert qu'à la mi-décembre, mon blog avait été visité par quelqu'un connecté à l'emplacement réseau "FR-ENCHANTEUR-DES-NOUVEAUX-MEDIA", un nom de réseau assez limpide.

Ma curiosité me pousse à aller voir comment cette personne était arrivée sur mon blog. Elle est arrivée par Google, en recherchant "site et blogs contre Ségolène Royal"

Ça promet pour la campagne…