jeudi 27 avril 2006

Dieudonné et l'extrême-droite (épisode II : Le Choc du Mois)

En juillet dernier, je m'alarmais du fait que Dieudonné avait accordé une interview à un site d'extrême-droite.
Depuis, on a pu constater un rapprochement de plus en plus important entre les dieudonnites et le FN (lire à ce propos les articles de TMF et de Versac). D'ailleurs, quand ils organisent un sondage sur la présidentielle, le résultat est clair : 2/3 de voix pour Dieudonné, 1/3 pour Le Pen, et des miettes pour les autres

Aujourd'hui, j'apprends que Dieudonné a accordé une interview de 5 pages au magazine "Le Choc du Mois".


Vous ne vous souvenez pas de ce magazine ? Mensuel d'extrême-droite paru de 1987 à 1993.
Pourquoi ce magazine s'est arrêté ? Parce qu'il a été condamné à de lourdes amendes qu'il ne pouvait pas payer.
Pourquoi a-t-il été condamné ? Pour "contestation de crimes contre l’humanité" (loi Gayssot), à cause d'une interview en 1990 du célèbre négationniste Robert Faurisson, où ce dernier dira notamment :
"On ne me fera pas dire que deux et deux font cinq, que la Terre est plate, ou que le Tribunal de Nuremberg est infaillible. J'ai d'excellentes raisons de ne pas croire à cette politique d'extermination des Juifs ou à la magique chambre à gaz"
"Je souhaite que 100 % des Français se rendent compte que le mythe des chambres à gaz est une gredinerie, entérinée en 1945-1946 par les vainqueurs de Nuremberg et officialisée le 14 juillet 1990 par le gouvernement en place de la République française, avec l'approbation des historiens de cour".

Et c'est donc à la renaissance de ce magazine d'extrême-droite, que Dieudonné accorde une telle interview. Je ne sais pas si vous vous en souvenez, il y a une dizaines d'années, Dieudonné se présentait à Dreux contre le FN. Aujourd'hui, Le choc du Mois le met fièrement en avant dans son sommaire :

Cinq pages d’interview exclusive de Dieudonné. Le « nouveau Dark Vador de la politique française » se confie au « Choc du Mois » et s’affranchit du système : « Le Pen est la vraie droite, je suis la vraie gauche ! »

Vous en connaissez beaucoup, des hommes de gauche ou du centre, qui accordent cinq pages d'interview à un journal d'extrême-droite ?


édits :
voir le vcast de Tristan Mendès-France "Le Pen, Dieudonné, bientôt le Pacs présidentiel ?" (merci pour le lien ) .
lire l'article du Monde "Dieudonné compare son sort à celui de Le Pen".

dimanche 2 avril 2006

La liste juive des amis Ogres de Dieudonné

Des fois, tout s'accélère sur le web.
Cela fait des mois que les Ogres, site ami et soutien de Dieudonné propagent leurs idées antisémites sous couvert d'anti-sionisme.
J'ai souvent dénoncé sur mon blog les différents dérapages antisémites de Dieudonné, piqué des coups de gueule contre son impunité, et dénoncé le rapprochement entre Dieudonné et l'extrême-droite. Je dirais même que c'est, avec la défense des valeurs républicaines, et surtout celle de la laïcité face à l'obscurantisme religieux, l'un des sujets récurrents de mon blog.
Même quand je parle de tout autre chose, certains commentaires ramènent toujours la chose à Dieudonné sur l'air du "ça dérange personne quand on s'en prend aux arabes ou aux noirs, mais quand Dieudonné se moque des juifs, on fait tout un foin, y a 2 poids 2 mesures". Je me réjouis donc de ce qu'il se passe actuellement dans la blogosphère

Voilà comment tout commence il y a quelques jours : un peu à la manière de Le Pen, les Ogres tentent de briser peu à peu les tabous anti-racistes.
Le dernier en date a été la publication d'un article intitulé "Les medias, chasse gardée du sionisme ?", appliquant la tactique habituelle des dieudonnistes : dire sioniste à la place de juif. La preuve ? les gens qu'ils citent sont tous juifs mais ne sont rarement connus pour leur défense d'Israël. Mais chez les Ogres, dès qu'on n'est pas derrière Dieudonné, on est forcément "sioniste"… L'article (recyclage du cliché antisémite classique "les medias sont aux mains des juifs") était déjà assez à vomir comme cela, mais le pire se passera dans les commentaires...
Un commentaire, validé par l'équipe de modération des Ogres, est une liste hallucinante de juifs. Un mec qui a passé trois semaines à ça, notant le moindre juif qu'il entendait à la radio ou voyait à la télé. En réponse, des commentaires félicitant l'auteur de la liste.

Qui a été le dernier, avant Tariq Ramadan et les amis de Dieudonné, à faire des listes de juifs dans les medias ? Le Pen, dans les années 80. Ce n'est pas un hasard.

Mais, à la faveur d'une modification de l'article, les commentaires déjà postés, dont celui-ci, seront supprimés.
Sauf qu'entre temps, Tristan Mendès-France avait eu le temps de faire une sauvegarde de la page, et publiera la liste (commentaire validé par les Ogres, je le rappelle) dans un article sur les dérapages dieudonnistes.
Avertis par des commentateurs de leurs blogs respectifs qu'ils font partie de la fameuse liste, Sylvain Attal et Guy Birenbaum dénonceront bien évidemment l'antisémitisme de cette liste.
Mal leur en a pris ! Les voilà, avec TMF et les Humains Associés (merci pour la citation) désormais dénoncés comme d'affreux sionistes bloggeurs par les Ogres ! Et bien sûr, ils recoivent désormais de nombreux commentaires antisémites...

Mais qu'importe. Le plupart de ceux qui défendent Dieudonné dans la vie courante le font parce qu'ils ignorent les propos antisémites tenus par Dieudonné et ses amis : ils le croient en tout bonne foi victime d'une cabale. Il faut donc les informer de la réalité. Cette polémique actuelle sur la blogosphère participe de cette nécessité d'information, c'est vraiment tant mieux !

Edit : Natacha Quester-Séméon résume très bien l'affaire dans un article de son blog :
Plein phare sur le réseau dieudonnien