samedi 30 juillet 2005

Dieudonné et l'extrême-droite

Les liens entre Dieudonné et l'extrême-droite semblent se resserrer. Après l'épisode du soutien réciproque entre Bruno Gollnisch et l'humoriste, en mars dernier, quand tous deux étaient accusés d'antisémitisme, le voilà qui remet ça.

Cette fois il répond carrément à une interview un site d'extrême-droite, Novopress. Un site qui n'affiche pas clairement ses intentions, mais où, dès la page d'accueil, on trouve des articles contre les arabes, et d'autres qui font la promotion des identitaires (c'est ainsi que les gens d'extrême-droite s'appellent).

Dans cette interview, Dieudonné et les identitaires se retrouvent sur leur haine des juifs, tout en utilisant la stratégie habituelle qui consiste à dire sioniste au lieu de juif pour éviter le procès.

Dieudonné va même jusqu'à dédicacer une affiche de son spectacle "pour les lecteurs de Novopress".

mardi 26 juillet 2005

Compléter la Marseillaise ?

J'ai appris aujourd'hui que le député PS André Vallini (qui est également un très bon président du conseil général de l'Isère, mon département) proposait d'ajouter de nouvelles paroles à la Marseillaise.

Cette proposition fait suite à un colloque sur notre hymne qu'il avait organisé début juillet à l'Assemblée.
On reproche souvent à la Marseillaise d'être un chant violent et nationaliste.

Moi, je fais partie de la gauche républicaine, celle qui aime la France, qui aime la Marseillaise ; je fais partie de cette gauche qui n'a voix au chapitre que dans Marianne.

J'aime la Marseillaise. Profondément. Oui, c'est un chant de guerre. Mais ce texte a été écrit pour encourager les troupes qui luttaient pour la Révolution Française, contre les armées des autres pays qui voulaient restaurer l'Ancien Régime, monarchique et totalitaire, en France, contre "cette horde d'esclaves de traîtres, de Rois conjurés" qui voulaient "nous rendre à l'antique esclavage".

L'armée française défendait la Liberté. Rien n'est plus beau. "Amour sacré de la Patrie/Conduis, soutiens nos bras vengeurs !/Liberté, Liberté chérie !/Combats avec tes défenseurs {2x}".
D'ailleurs, Serge Gainsbourg, dans Aux armes etc., reprendra, outre le 1er couplet, celui-ci. Comme il le dira un jour où les paras firent annuler un de ses concerts, sa version était celle d'"un insoumis ! Qui a redonné à la Marseillaise son sens initial !".

Venons-en à Vallini. Il propose que, dans les écoles, les enfants se réunissent chaque lundi à 8h30, pour chanter le 1er couplet et le refrain de la Marseillaise, auxquels seraient ajoutés un refrain européen "Allons enfants de nos vingt-cinq pays, une ère nouvelle est arrivée. Dans le ciel de l'Europe unie, flotte le drapeau étoilé, flotte le drapeau étoilé. Souvenons-nous du temps naguère, qui nous a tant déchirés. Et demain plus jamais la guerre, mais de l'amitié et la paix", puis un refrain mondialiste "Aux peuples de la terre, ouvrons tout grand nos coeurs, ensemble ensemble, faisons naître un monde meilleur".

La proposition de faire chanter la Marseillaise aux enfants va, selon moi, dans le bon sens. Quand de plus en plus de gamins se sentent exclus de la société française au point d'affirmer "je ne suis pas français, je suis musulman", il est urgent de leur faire aimer la France, de leur inculquer l'unité nationale.

Je suis par contre plus circonspect sur le fait de rajouter des paroles. Je ne suis pas contre le fait qu'on modifie l'hymne national, mais il ne faut pas faire n'importe quoi avec. Et faire d'un chant de guerre pour la liberté, un chant de paix, ça me dérange un peu. Vouloir la paix à tout prix est une erreur : dans les années 30, on a laissé faire l'Allemagne nazie pour éviter une guerre avec elle. On a vu où cela nous a mené. Quand la guerre permet de renverser un régime dictatorial, c'est une bonne chose.

Les ennemis de la Marseillaise veulent retirer le "sang impur" des paroles. Un hymne national n'a pas à être politiquement correct, le modifier par petits bouts serait oublier par petits bouts notre histoire, oublier ce qui a fait la France, c'est à dire la Révolution Française. Cette révolution à laquelle on doit la Déclaration des Droits de l'Homme. Cette révolution à laquelle on doit cette magnifique devise Liberté Égalité Fraternité.

Vallini n'est pas de ceux-là. Lui, au contraire, il aime la Marseillaise. Mais le simple fait de vouloir y rajouter un couplet "politiquement correct" me dérange. Laissons ce monument de notre histoire tranquille.

A l'heure où des terroristes veulent s'en prendre à notre liberté, continuons le combat pour la liberté. Vive la France. Vive la Révolution !

Nous entrerons dans la carrière,
Quand nos aînés n'y seront plus
Nous y trouverons leur poussière
Et les traces de leurs vertus. {2x}
Bien moins jaloux de leur survivre
Que de partager leur cercueil,
Nous aurons le sublime orgueil.
De les venger ou de les suivre